Conseil des ministres/ Hydrocarbures : Feu vert pour la recherche et l’exploitation entre Sonatrach, ALNAFT, Total et Repsol

Conseil des ministres/ Hydrocarbures : Feu vert pour la recherche et l’exploitation entre Sonatrach, ALNAFT, Total et Repsol

Le Conseil des ministres présidé ce dimanche, par le président de la République Abdelmadjid Tebboune, approuvé un projet de décret présidentiel relatif à la recherche et à l’exploitation entre l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et Sonatrach et les sociétés Total E&P Algérie et Repsol Exploracion Argelia S.A.

Ainsi, comme souvent mis en exergue, la  compagnie nationale des hydrocarbures, continuera à placer le partenariat avec les compagnies internationales, désirant investir en Algérie, au centre de sa stratégie de développement.

Cette résilience a payé  puisque le groupe pétrolier a réalisé un chiffre d’affaires de 6,8 milliards de dollars lors du premier trimestre 2021, selon le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.

Toujours dans le domaine de l’énergie,  intervenant au terme de l’exposé du ministre de dus secteur  et des mines sur l’état et les perspectives de nombre de projets structurants du secteur des mines, le Président Tebboune qui présidait la réunion périodique du Conseil des ministres a instruit le Gouvernement à l’effet de revoir le cadre juridique de l’Agence nationale des activités minières, en vue de définir un mécanisme plus efficace et plus performant à même de maitriser et réguler l’exploitation des richesses minières que recèle notre pays.

A ce sujet, il y a lieu de préciser que l’Agence nationale des activités minières (ANAM) a préparé des cahiers des charges, et des appels d’offre qui vont permettre rapidement de produire plus de 12 substances minérales en Algérie au profit de l’industrie nationale. Il existe d’abord cinq (05) projets structurants porteurs de valeur ajoutée pour le pays.

Le département de Tutelle s’est donné un échéancier avant la fin 2020 jusqu’au début du premier trimestre 2021 pour le lancement de ces grands projets. Le projet le plus imminent est le lancement de l’exploitation artisanale au niveau des filons aurifères du Hoggar, de Tamanrasset et d’Illizi.

En février dernier, l’Anam a attribué six permis  d’exploration minière sur un total de 21 sites.

Ces titres ont été octroyés à l’issue de la 50e session d’adjudication de permis miniers dont l’appel d’offres national, lancé en mars 2020.

Yacine Bouali