Conseil des ministres : Vers la création d’un Fond pour l’argent et biens publics détournés

Conseil des ministres : Vers la création d’un Fond pour l’argent et biens publics détournés

À l’issue de la réunion périodique du conseil des ministres, tenue ce dimanche, présidée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune, il a été décidé la création d’un Fond pour l’argent et les biens publics détournés saisis.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la corruption menée par les Hautes Autorités du pays. « Le Fonds devra accueillir les fonds et biens détournés et confisqués en  vertu de décisions de justice dans le cadre des affaires de lutte contre la  corruption » a précisé le communiqué.

« La saisie de l’argent et des biens publics détournés ne pourra s’exécuter qu’après décision définitive de la justice », peut-on également lire dans le même communiqué.

Le Président de la République, rappelons-le, avait déclaré, en avril dernier, que plusieurs démarches visant à récupérer les fonds publics détournés vers l’étranger ont été entamées depuis des mois avec des pays membres de l’Union Européenne et les États-Unis.

Le Président Tebboune avait également cité l’ambassadeur algérien à Paris qui a réussi à récupérer 44 biens immobiliers de l’Algérie, dont des appartements et des châteaux.

Par ailleurs, le Président Tebboune a instruit, lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, le Gouvernement à l’effet d’encourager l’inclusion financière en vue de capter les fonds en circulation dans le marché parallèle, notamment à travers une émission de bons de trésor.

Le Président de la République a ainsi chargé le Gouvernement de « poursuivre l’examen de la méthode adéquate permettant de revoir à la baisse le nombre des fonds spéciaux et les inclure dans le processus ordinaire de gestion des recettes et dépenses de l’Etat avec toute la transparence et l’efficacité requises pour une meilleure maitrise du budget général de l’Etat ».

Hamid. D