Contribution/ Défaillances du F 35 et des batteries Patriote anti missiles, des indices révélateurs du déclin de la suprématie militaire mondiale

Contribution/ Défaillances du F 35 et des batteries Patriote anti missiles, des indices révélateurs du déclin de la suprématie militaire mondiale

(*) Par Hassen Kacimi

Les fleurons et les joyaux de l’armement américain commencent à présenter sur le terrain des combats des insuffisances techniques qui font douter les alliés, de leur capacité défensive et offensive.

Les Russes et les Chinois sont attentifs et à l’affût de tout renseignement, devant donner plus d’informations au sujet de ces dysfonctionnements, reconnus par les experts militaires.

Le F 35, l’avion furtif, le plus puissant au monde, truffé d’équipements électroniques, de dernière génération, le plus cher au monde, commence à présenter des problèmes techniques sérieux.

Plusieurs F 35 ont subi des revers techniques, lors d’opérations de reconnaissance, ayant soulevé nombre d’interrogations, au sujet de leur fiabilité et de leur capacité à concurrencer les nouveaux avions de combat, Russes et Chinois.

Les nouveaux avions de combat Russes et Chinois présentent des capacités techniques de combat, équivalents, voir plus élevées que le F 35, avec moins de problèmes techniques.

Ceci nous amène à considérer que l’Amérique, avec son matériel de guerre, très sophistiqué, n’est plus en mesure de protéger efficacement ses alliés, sur les terrains de combat.

L’Amérique a donné la preuve, en Afghanistan, qu’elle a échoué militairement, contre des milices Afghanes, qu’elle a combattues pendant vingt ans, qu’elle n’est pas arrivée défaire.

 

Cela veut dire que l’Amérique, avec toute son armada militaire, technique et opérationnelle, ne sait pas faire la guerre à un ennemi, non conventionnel et asymétrique.

Un tel constat nous permet de relever que l’Amérique ne s’est pas adaptée aux évolutions rapides, d’un monde en plein évolution.

Sur ces nouveaux théâtres de guerre, l’Amérique n’a pas été suffisamment prévoyante, en négligeant son adaptation aux guerres insurrectionnelles et hybrides.

Un autre fleuron de l’armée Américaine, le système de batterie Patriote anti missiles, censé construire un bouclier de fer, dans le ciel des pays alliés à l’Amérique, s’est avéré sur le champ des conflits armés, comme une passoire, qui n’arrive pas à neutraliser les attaques de missiles ou de drones de l’ennemi.

L’entité sioniste et les Émirats Arabes Unis, dotés du système de batteries Patriot anti missile, a été gravement défoncé par les missiles du Hezbollah et des Houthis, rendant inefficace le système patriote, dont l’invincibilité est gravement remise en cause.

Les Russes et les Chinois ont réussi à développer des armes redoutables, qui ont réussi à neutraliser, sur les terrains de guerre, les armes Américaines, remettant en cause leur supériorité et leur domination militaire.

Dans l’aviation et les océans, l’armée américaine perd pied, et elle s’est faite rattrapée par les Russes et les Chinois, qui ont développé des armes redoutables, en mesure de neutraliser la 6ème flotte Américaine, grâce à des systèmes balistiques et électroniques, de dernière génération.

Ce sont ces enseignements qui ont été tirés par les experts militaires Américains, qui ne conseilleraient pas à leur président, d’aller en guerre, dans un conflit ouvert et direct, avec les Russes et les Chinois.

Les incursions militaires Américaines, dans les eaux internationales, adjacentes au domaine maritime Russe et Chinois, en mer de Chine où en mer noire, sont maintenant interceptées par les forces militaires de ces deux pays, qui ne tolèrent plus ces provocations et ces hostilités.

La chute de la puissance américaine dans le monde est un processus qui s’annonce déjà, de manière informelle, et imperceptible, mais qui est réel.

L’Amérique est en crise et elle subit actuellement des phénomènes qui menacent sa démocratie.

Elle est aux prises avec les velléités de retour de vieux démons de l’autoritarisme, un endettement insupportable, et une montée de la violence et de l’inflation qui menacent la stabilité et l’unité de cette grande nation, malheureusement livrée à des forces subversives, qui ont installé le chaos, partout dans le monde.

Les experts sont catégoriques, l’Amérique est une amocratie qui n’est ni une démocratie, ni un système autocrate.

Une démocratie dont la fonction présidentielle et parlementaire, ont été mises à mal et affaiblis par les lobbys financiers et militaro industriels, qui ont pris en otage le peuple Américain, dont la révolte couve, sous un volcan, prêt à exploser, et à emporter l’unité de cet État fédéral.

On reproche maintenant à l’Amérique, ses manquements, en matière de respect des libertés publiques, pour avoir organisé une élection présidentielle, fort suspecte, avec des millions de bulletins de vote par procuration, postés après la clôture du scrutin, remettant en cause gravement la victoire et la légitimité du président Biden.

Le Président Américain a été affaibli, et il est exposé à de vives critiques, même dons son camp, faisant dire à des analystes avertis, que le Président Biden hésite beaucoup et il n’est plus en mesure de gouverner l’Amérique.

Si l’Amérique a inventé la théorie du chaos fécond, et l’a expérimenté, sans état d’âme, au moyen orient et dans le monde Arabe, nous devons savoir que l’histoire nous a toujours appris que le monstre s’est toujours retourné contre son propre maître.

Les attaques terroristes des deux tours jumelles en septembre 2001, aux États Unis, sont la preuve que le bourreau a toujours été rattrapé par ses forfaits.

Le monde est en mouvement et de grands changements nous attendent.

Il faut scruter attentivement l’horizon, pour nous épargner et nous prémunir des affres des tempêtes futures, que l’occident nous prépare, dans des trahisons mielleuses et diplomatiques.

Ces coups de jarnac à la judas, ont été érigées en valeurs judéo-chrétiennes, qui ont produit, à une vaste échelle, comme dans les guerres médiévales, de vils  complots, contre des États et des populations civiles.

On a fait subir à ces populations, dans de nouvelles croisades modernes, la thérapie faschiste du djihâd Ouahabite, du terrorisme et de la subversion.

Ces complots ont toujours porté la marque de fabrique d’un occident, attrapé la main dans le sac et démasqué, qui veut nous faire croire, faussement, qu’il est porteur d’une mission humanitaire et qu’il cherche, à tout prix, à défendre les populations civiles, contre la tyrannie de despotes, sortis des alcôves de la conspiration occidentale.

Hassen Kacimi

Biographie

– Ancien directeur au ministère de l’intérieur , ayant présidé pendant 5 ans , le comité interministériel chargé de l’étude et du suivi des problématiques migratoires.

– Gestion des crises, au sein du centre opérationnel du ministère de l’intérieur , que j’ai dirigé pendant cinq ans .

– Expert international des flux migratoires, reconnu par des organisations onusiennes.

– Expert du Sahel et de la gestion des crises.

– Représentation de l’Algérie, à l’étranger , en tant qu’expert.

– Plusieurs communications, à l’université de sciences politiques et l’école des sciences politiques.

– Plusieurs communications à  l’école de guerre de Tamentfoust

– Distinction de l’institut fédéral allemand des hautes études de sécurité

 

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,313SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles