Cop 26 : l’Afrique table sur 20 milliards de dollars pour sin financement

Cop 26 : l’Afrique table sur 20 milliards de dollars pour sin financement

La très attendue COP26 qui se tiendra à Glasgow en novembre. Les négociateurs africains comptent trouver un accord permettant d’augmenter le financement du climat. L’équipe de négociation africaine, indique l’Agence Ecofin, entend faire pression pour que 20 à 30 milliards $ soient spécifiquement alloués aux nations africaines. Et l’Accord recherché  aidera les pays du continent à se préparer à l’aggravation du changement climatique, et contribuera aussi à l’objectif mondial de limitation de l’augmentation de la température à 1,5 degré C.

« L’argent n’est pas un problème. C’est juste un fait. Ce qui est en jeu, c’est la volonté politique de s’attaquer au problème. C’est pourquoi, en tant que groupe africain, nous sommes devenus extrêmement astucieux dans la construction d’une coalition avec le reste des groupes de pays en développement pour vraiment défendre nos demandes », a déclaré Seyni Nafo, porte-parole du groupe.

Notons que les gouvernements africains consacrent déjà entre 2 % et 9 % de leur produit intérieur brut aux programmes d’adaptation. Mais selon l’ONU, les coûts annuels de l’adaptation dans les pays en développement pourraient être multipliés par sept, d’ici 2050.

Quant à  l’Alliance panafricaine pour la justice climatique, elle affirme qu’il est temps que les dirigeants agissent avec la même urgence sur le changement climatique que sur la covid-19.

Yacine Bouali