Coronavirus : le ministre de la Santé écarte l’instauration d’un nouveau confinement

Coronavirus : le ministre de la Santé écarte l’instauration d’un nouveau confinement

Le gouvernement n’envisage pas d’instaurer un nouveau confinement malgré la troisième vague de l’épidémie de coronavirus. Pour y faire face, il mise sur formule oscillant intensification de la campagne de vaccination et respect strict des gestes barrières.

Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, est de cet avis. En sortie à Alger ce dimanche pour inspecter le déroulement de la campagne de vaccination, le professeur Benbouzid a été catégorique. « Aucun confinement ne sera instauré », a-t-il déclaré à la presse.

Donc, les Algériens sont priés de faire preuve de conscience, de respecter les mesures barrières et de se faire vacciner pour pouvoir limiter la circulation du virus et sortir ainsi de cette crise sanitaire qui ne fait que durer.

Sur la télévision publique quelques heures plus tôt, le ministre de la Santé a fait une déclaration identique. « Le seule solution pour arriver à bout de cette épidémie est la vaccination », a-t-il souligné.

Il affirme d’ailleurs que l’Algérie dispose d’une grande quantité de vaccins. Laquelle est composée, dans les faits, des vaccins chinois Sinovac et anglo-suédois AstraZeneca.

Lors de sa sortie algéroise, il a annoncé la réception de nouvelles doses. « 1,6 million de doses seront livrées aujourd’hui. Plus de quatre millions autres le seront à la fin du mois de juillet », a-t-il précisé.

Le professeur Benbouzid n’a pas caché, par ailleurs, son inquiétude quant à un manque d’oxygène médical dans les hôpitaux. Même s’il rappelle que sa production n’est pas du ressort de son ministère, le ministre indique qu’il va se réunir ce dimanche avec les producteurs d’oxygène médical.

Skander Boutaiba