Coronavirus : près de deux millions d’Algériens vaccinés, selon le professeur Mahyaoui

Coronavirus : près de deux millions d’Algériens vaccinés, selon le professeur Mahyaoui

En Algérie, les pouvoirs publics veulent accélérer le rythme de la campagne de vaccination contre le coronavirus. Depuis son début, fin janvier, elle n’a avancé que très lentement pour plusieurs causes.

Certes, des facteurs exogènes, comme le retard de réception des lots de vaccins commandés, y sont pour beaucoup. Mais elles ne sont pas l’unique cause. La campagne elle-même se déroulait dans l’opacité.

Fin avril, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé de reprendre les choses en main. Lors d’une réunion à laquelle avait pris part le Premier ministre, plusieurs ministres et les membres du Comité scientifique, le chef de l’Etat a ordonné l’accélération de la campagne de vaccination. Du coup, cette dernière se porte mieux.

Grâce à la réception de nouvelles doses, le nombre de personnes vaccinées a augmenté. Des mesures sont en train d’être prises pour donner un élan nouveau à l’opération. L’ouverture de vaccinodromes pourrait être, à ce titre, une solution.

A Alger, par exemple, un premier espace public a été réquisitionné dans le quartier de Bab El Oued. Les Algérois pourront s’y rendre à partir de ce dimanche pour se faire vacciner. L’initiative est appelée à être généralisée aux autres villes du pays, selon le professeur Riad Mahyaoui.

S’exprimant ce dimanche 6 juin, le membre du Comité scientifique en charge de la lutte contre l’épidémie de coronavirus en Algérie a indiqué que près de deux millions de citoyens avaient été vaccinés.

Au total, notre pays a réceptionné plus de 2,5 millions de doses de vaccins depuis fin janvier, qu’elles aient été acquises ou dans le cadre du mécanisme Covax. Mieux, le professeur Mahyaoui a affirmé que quatre millions de doses seront reçues d’ici la fin juin. Voilà donc qui va booster un peu plus la campagne.

« 400 000 doses nous seront livrées durant les prochaines 24 heures », a-t-il précisé sur les ondes de la Chaîne I.

Le membre du Comité scientifique a appelé, par ailleurs, les Algériens à se faire vacciner. Selon lui, l’opération sera généralisée aux plus jeunes. L’on espère sortir prochainement de ce marasme…

Skander Boutaiba