Cosider achèvera les travaux du nouveau stade de Tizi-Ouzou : Enfin le bout du tunnel ?

Cosider achèvera les travaux du nouveau stade de Tizi-Ouzou : Enfin le bout du tunnel ?

Très bonne nouvelle. Après un retard de réalisation qui a fait couler beaucoup d’encre et autorisé les commentaires les plus acerbes, l’on apprend de sources sûres que les travaux restants à réaliser du stade de 50.000 places de Tizi-Ouzou seront confiés par la procédure du gré à gré.

Enfin le bout du tunnel pour ce projet  qui a non seulement englouti des sommes gigantesques et qui n’a pas encore vu le jour.

Les travaux reprendront donc incessamment selon la même source qui affirme que ceci ait pu être concrétisé   après l’aval donné par les plus hautes autorités du pays afin de gagner du temps comparativement au recours à l’appel d’offres «.

Il faut également savoir que vu l’importance du projet que toute la Kabylie attend de pieds fermes que  la société turque sous-traitante ayant travaillé sous la houlette du groupe ETRHB Haddad, MAPA, serait rappelée pour continuer les travaux restants estimés entre 15 et 20% pour un délai de 12 mois.

Avec presque 80 %  de réalisation et qu’il ne reste que les finitions, ces travaux consistent essentiellement en la réalisation d’un terrain d’honneur en gazon «air-fibr», le gazon du terrain d’athlétisme, la piste d’athlétisme, le terrain de réplique, le parking de la zone 04, le revêtement des voiries, le contrôle d’accès, le système de vidéo-surveillance, la prestation signalétique, l’installation des sièges, système de ventilation et de climatisation. Ce projet ,  lancé en 2010 ,  qui a englouti des sommes faramineuses du budget de l’Etat  n’est toujours pas achevé .

A rappeler que le chantier du stade de 50.000 places lancés en 2010, devant voir le jour en 34 mois,  avait connu plusieurs arrêts pour diverses raisons dont le dernier en date de mai 2019, avant la résiliation du contrat avec l’entreprise réalisatrice, le groupe privé ETRHB Haddad suite à l’expiration des délais contractuels.

 Ferhat Zafane