Covid-19 : L’Algérie « connaît actuellement une période de stabilité relative » 

Covid-19 : L’Algérie « connaît actuellement une période de stabilité relative » 

Le  léger recul du nombre quotidien des cas confirmés au Covid-19, en Algérie, ces derniers jours,  même s’il a été confirmé ce mardi matin, par le directeur général de l’Institut Pasteur  d’Algérie, ne veut en aucun signifier un retour à la normal.

Bin au contraire. « Cela nous incite  à poursuivre les efforts pour limiter le propagation de l’épidémie »,  a en effet recommandé Dr Fawzi Derrar, dans une déclaration à En Nahar TV.

Quid du pic de l’épidémie ? Dr Fawzi Derrar qui ne  voulait pas se prononcer quant à la question  a affirmé que « personne ne peut prévenir le pic épidémique qui intervient généralement lorsqu’il y a un grand nombre de contaminations », relevant dans le même contexte que l’Algérie, « connaît actuellement une période de stabilité relative ».

Se montrant rassurant, directeur général de l’Institut Pasteur  d’Algérie, a d’autre part prédit une « baisse pour les semaines à venir, en terme des contaminations par le variant delta, si les citoyens adhèrent aux dernières mesures de confinement sanitaire».

Estimant que situation actuelle n’est qu’un avertissement, Dr Fawzi Derrar a avertis quant aux mois prochains qui « pourraient connaitre l’apparition d’autres variants plus dangereux que le Delta».

M.M.H