Covid-19 : Les vaccins Pfizer et AstraZeneca efficaces contre le variant indien

Covid-19 : Les vaccins Pfizer et AstraZeneca efficaces contre le variant indien

Les résultats de l’étude menée depuis le 05 avril dernier, par l’agence Public Health England sur 12 675 cas positifs, dont 1 054 au variant indien, afin de déterminer si les vaccins Pfizer et AstraZeneca sont efficaces face à ce variant, ont donné une première bouffée d’oxygène aux autorités.

« L’efficacité des vaccins utilisés au Royaume-Uni contre le variant britannique semble similaire à celle contre le variant indien », conclue ladite étude.

En effet, le vaccin Pfizer semble efficace à 87,9% face au variant indien, contre 93,4% face au variant britannique.

« De son côté, le vaccin AstraZeneca atteint un taux d’efficacité de 59,8% et 66,1% », précise-t-on de même source.

Deux doses offrent « des niveaux élevés de protection » d’après les autorités sanitaires. De ce fait, les autorités recommandent vivement à la population de se faire vacciner.

« Ces nouvelles données montrent qu’après la deuxième injection, le vaccin est tout aussi efficace que contre l’ancien variant. Et ce que cela signifie pour tous ceux qui nous regardent, c’est que vous devez vous présenter et vous faire vacciner une deuxième fois. Il s’agit d’un effort d’équipe. Toute la nation est dans l’équipe et nous pouvons nous en sortir tant que nous allons tous chercher notre première dose ainsi que la deuxième », a expliqué Matt Hancock, le ministre britannique de la Santé.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a, faudrait-il le rappeler », classé le variant indien de la Covid-19 (B.1.617) dans la catégorie des « variants préoccupants » au même titre que les variants britannique, sud-africain et brésilien.

Selon le dernier bulletin épidémiologique (11 mai) de l’OMS consacré à la Covid-19, le variant indien a été détecté dans 44 pays (cinq pays de plus en une semaine) et dans les six régions sanitaires du monde définies par l’agence onusienne. Ce chiffre est le résultat de l’enregistrement de plus de 4.500 séquences dans le GISAID, une plateforme mondiale de partage des données relatives aux virus.

Apparu pour la première fois en Inde en octobre 2020, le variant B.1.617, semble avoir des taux de transmission plus élevés, y compris des hausse rapides observées de la prévalence dans plusieurs pays.

R.I