Covid-19: Réception de 6 000 concentrateurs d’oxygène prochainement

Covid-19: Réception de 6 000 concentrateurs d’oxygène prochainement

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a fait état, ce jeudi, selon l’APS qui rapporte l’information, de la réception prochaine de pas moins de 6.000 nouveaux concentrateurs d’oxygène, estimant, impératif face à la situation épidémiologique «inquiétante» de travailler «d’arrache pied et dans le calme» afin de sortir de cette crise avec «un minimum de pertes humaines».

Lors d’une rencontre d’évaluation, en visioconférence, avec les Directeurs locaux de la Santé, le ministre a affirmé que «le problème majeur dont souffrent les hôpitaux algériens actuellement est le manque d’oxygène et non les lits», exhortant à «la coopération entre tous pour surpasser cette crise en rassurant le citoyen loin de tout stress et discours pessimistes.

Soulignant l’impératif de faire sortir le pays de cette crise avec le minimum de pertes humaines, le ministre a exprimé son souhait quant à la coopération et la conjugaison des efforts de tous les secteurs et les parties concernées.

Une opération d’acquisition de 6.000 concentrateurs «n’est pas facile compte tenu de la demande importante à travers le monde, notamment par les grandes puissances».

Un premier lot de 1050 concentrateurs d’oxygène à usage individuel était arrivé dimanche, en attendant la réception graduelle de 9.000 autres unités dans deux semaines.

A ce propos, le ministre a appelé les directeurs de la Santé à réquisitionner des hôtels et d’autres infrastructures pour l’accueil des malades covid-19 qui ne nécessitent pas plus de 10 litres d’oxygène, et ce, pour permettre aux hôpitaux de se consacrer à la prise en charge des cas plus difficiles et compliqués.

Le ministre a fait état, en outre, de contacts avec les ambassadeurs algériens en Italie, Belgique, Allemagne, France et Espagne, pour l’acquisition de concentrateurs et de générateurs d’oxygène auprès des producteurs de cette matière vitale «dans les plus brefs délais».

Sans confirmer l’information, le ministre a fait état de démarches en cours pour dépêcher des navires algériens et des avions cargo pour l’acquisition de l’oxygène liquide, indiquant s’être entretenu ce matin avec cinq (05) producteurs d’oxygène qui ont affirmé que «la demande ne sera pas satisfaite qu’avant deux mois».

Évoquant l’opération de vaccination, Pr Benbouzid a mis l’accent sur la nécessité de «poursuivre les campagnes et de les élargir à un grand nombre d’algériens, la vaccination étant la seule solution pour endiguer la propagation du virus».

Aussi, a-t-il appelé les directeurs locaux de la Santé à intensifier les opérations de vaccination notamment au niveau des quartiers, écoles et espaces publics.

Pour sa part,  le Directeur général des services sanitaires au ministère, Pr Lyes Rehal a présenté des chiffres sur la situation épidémiologique en Algérie, faisant état de 13.000 personnes hospitalisées dont 1446 en réanimation (11.07%).

Le nombre de lits mobilisés s’élève à 21.234 lits, pour un taux de saturation national de 50%, a-t-il poursuivi.

Affirmant que des citoyens peinent à trouver un lit d’hôpital dans certaines wilayas, Pr Rehal a relevé que le taux de saturation est à plus de 71% dans 20 wilayas du pays. «La préoccupation majeure, aujourd’hui, est de doter les lits avec tous les équipements nécessaires, notamment les concentrateurs d’oxygène», a ajouté le responsable.

Pr. Rehal a appelé les directeurs de la santé à saisir le wali pour résoudre le problème d’oxygène.

Dj. Am/APS