CRBelouizdad : un club mythique qui a l’âge de l’indépendance

CRBelouizdad : un club mythique qui a l’âge de l’indépendance

Parmi les clubs algériens qui s’identifient aux valeurs patriotiques et aux événements qui ont marqué l’histoire nationale, le CRBélouizdad, anciennement appelé le CRBélcourt, occupe une place prépondérante.

Tous le férus de la balle ronde algérienne et maghrébine s’accordent à dire que  le club de Bélouizdad  a marqué le football Algérien dès le début de sa création, notamment durant la période entre 1963 et 1972, qui a vu le Chabab battre des records jusqu’à présent inégalés, en commençant par gagner 10 Titres en 8 saisons et dont les fameuses couleurs rouge et blanc ont été portées par les meilleurs joueurs d’Algérie, voire même d’Afrique et qui constituaient également les piliers de l’équipe nationale d’Algérie.

Mohamed Belouizdad

 Souvenirs, souvenirs…

L’histoire de ce club mythique qui ne laisse pas indifférent a commencé  en été 1962 et au milieu des festivités et manifestations de joie du peuple Algérien à l’occasion du recouvrement de son indépendance, à l’initiative de Yahia Saadi un groupe de jeunes du quartier de Belcourt décide de fusionner les deux clubs du quartier à savoir le Widad Riadhi Belcourt (WRB) (ex-club de la rue de Lyon) et le Club Athlétique Belcourt (CAB). De cette fusion est née le Chabab Riadhi Belcourt (CRB) qui fût ainsi, le premier club de football de l’Algérie Indépendante.

Hacène Lalmas

1965-1966, la Saison phénoménale du CRB

Quelques années seulement après s  création,  ce club légendaire commence déjà à collectionner les victoires nous apprend le livre de Mohamed Selhani  : « Avec un premier doublé , le Chabab collectionne les victoires en cette saison (16 victoires) avec des scores fleuves (0-4) à Blida et Oran devant le MCO et un 5-2 devant le NAHD avec une attaque percutante qu’on appelait d’ailleurs l’Attaque Mitrailleuse et qui avait à son actif en cette saison (63 buts) : (Lalmas 18 buts, Chanane 14, Achour 13 et Kalem , ce qui fait 53 buts à eux seuls. Le CRB avait également remporté sa première coupe d’Algérie face au RC Kouba (victoire en finale 3-1).  Le CRB réalise le premier triplé dans l’histoire du football Algérien et laisse passer le quadruplé (le grand chelem) qui était largement à sa portée étant donné que c’était la meilleure saison du CRB qui n’avait perdu qu’une seule rencontre contre le MC Oran à Oran (3-1), dans des circonstances assez particulières. S’en suivra la victoire en finale de coupe d’Algérie contre l’USM Alger (4-1) et la victoire en Coupe Maghrébine des Clubs Champions contre le SFAX (Tunisie). Le Chabab avait fait l’impasse sur la coupe d’Afrique des clubs champions après les menaces de représailles des Sénégalais de Jeanne D’arc contre le CRB suite à une victoire mémorable du Chabab au match aller 5-3, au 20 Août. »

Le chabab historique
Le chabab historique

 “Le club fait partie du quartier et le quartier fait partie du club”

Dans le livre de Mohamed Selhani, consacré à l’histoire de ce grand club on  apu relever le sfait saillants suivant :   « De Laâqiba en passant par Cervantès et le Hamma, Belouizdad exhale le rouge et le blanc. Le Chabab Riadhi de Belouizdad (CRB) est au cœur du quartier. “Le club fait partie du quartier et le quartier fait partie du club”, lance fièrement Omar, la vingtaine, supporter. En sus des couleurs du club et des fresques murales, le quartier révolutionnaire est dominé par le portrait du premier responsable de l’Organisation spéciale (OS), Mohamed Belouizdad, à croire qu’il veillerait, aujourd’hui encore, sur cette commune qui porte son nom ».

Ferhat Zafane (source site du CRB)