Crise en Ukraine : le Conseil de la fédération de Russie cautionne Poutine pour des interventions en-dehors des territoires russes

Crise en Ukraine : le Conseil de la fédération de Russie cautionne Poutine pour des interventions en-dehors des territoires russes

Les choses semblent se précipiter en Europe de l’Est où la crise ukrainienne qui dure depuis plusieurs jours est entrée dans une nouvelle phase : celle de l’autorisation donnée Poutine par le Conseil de la fédération de Russie de déployer des forces armées à l’étranger.

La raison essentielle ayant amené le sénat russe à approuver, aujourd’hui mardi, la demande de Poutine pour le déploiement de soldats russes est celle de soutenir les séparatistes pro-russes des nouvelles ‘républiques de Lougansk et Donetsk’ situées à l’est de l’Ukraine.

Alors que le ministère russe des affaires étrangères avait assuré que Moscou n’envisageait pas d’envoyer des troupes dans l’est de l’Ukraine, des médias divers ont affirmé que des chars russes avaient été déployés près de Donetsk juste quelques heures après que le président russe ait reconnu l’indépendance des deux républiques.

Avec l’autorisation du Conseil de la fédération de Russie obtenue aujourd’hui, il y a lieu de croire que l’envoi des troupes sera plus dense dans les heures qui suivent, toujours avec pour raison principale d’aider les séparatistes et de les défendre.

Les condamnations avaient d’ailleurs commencé dès l’annonce par Poutine de reconnaitre l’indépendance des deux républiques, considérée comme une ‘agression’ et ‘une violation grave de la souveraineté de l’Ukraine’, et continuent d’émaner de nombreux pays de différentes obédiences.

Les USA et les pays occidentaux condamnent la reconnaissance et le déploiement des forces armées russes, mais appellent quand même à poursuivre et intensifier les efforts diplomatiques pour éviter la guerre.

L’Allemagne a déjà annoncé que l’autorisation pour le passage du gazoduc russe Nord Stream 2 était suspendue alors que certains pays appellent à durcir les sanctions contre la Russie.

Sur place, les dernières informations rapportées par les médias qui suivent de près l’évolution de la situation penchent plutôt pour l’imminence d’une guerre que tout le monde voudrait éviter.

Ainsi, Vladimir Poutine aurait annoncé que ‘les accords de paix n’existent plus’ (entre l’Ukraine et la Russie) et a autorisé ses soldats à se déployer à l’Est de l’Ukraine alors que les diplomates russes affirment que l’armée n’a pas reçu l’ordre de marcher jusqu’à Kiev.

L’OTAN et les Etats occidentaux, c’est ‘à un début d’invasion de l’Ukraine que nous assistons’.

Les prochaines heures seront décisives et les risques d’une guerre entre les deux pays sont très grands, l’Ukraine étant assurée du soutien de l’OTAN qu’elle s’apprêtait à intégrer avec la crise ouverte avec la Russie qui ne veut pas le lui permettre.

Tahar Mansour

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles