Dans une manœuvre dilatoire cousue de fils blancs : Rabat informe le SG de l’ONU qu’elle accepte Staffan Di Mistura nouvel envoyé spécial pour le Sahara Occidental

Dans une manœuvre dilatoire cousue de fils blancs : Rabat informe le SG de l’ONU qu’elle accepte Staffan Di Mistura nouvel envoyé spécial pour le Sahara Occidental

Selon des informations recoupées et dignes de foi, le Maroc vient d’informer officiellement le SG de l’ONU qu’il accepte le diplomate Stefan Di Mistura en qualité d’envoyé spécial pour le Sahara Occidental.

Cette réponse positive et tardive, est certainement à classer dans les manœuvres dilatoires du Makhzen. Ce diplomate, aussi efficace et compétent soit-il, ne pourra rien faire face au refus obstiné du Maroc d’entendre parler de référendum d’autodétermination du peuple sahraoui, lui substituant sa politique du fait accompli, et son moribond projet de large autonomie.

A présent que le conflit armé, suite à la rupture unilatérale du cessez-le-feu de 1991 par les FAR, le Polisario refuse d’entendre parler de « demi-mesures », ou de statut-quo.

La seule négociation possible, armes au poing et doigt sur la gâchette, comme nous l’avait dit Mohamed Sidati membre du secrétariat du Polisario et représentant de celui-ci en France.

Mieux, toute négociation, conformément aux résolutions onusiennes et au droit international, ne devra s’appesantir que sur l’organisation et la tenue de ce référendum. Je reste, tout le reste, ne serait que puéril babillage. La mission de Di Mistura s’avère très difficile, pour ne pas dire impossible.

Mohamed Abdoun