Dans une note adressée aux recteurs des facultés des sciences médicales – Les enseignants hospitalo-universitaires de plus de 75ans admis à la retraite 

Dans une note adressée aux recteurs des facultés des sciences médicales 

Les enseignants hospitalo-universitaires de plus de 75ans admis à la retraite 

Dans une correspondance  transmise le 9 septembre 2021, la direction des ressources humaines du ministère de l’Enseignement  supérieur et de la Recherche scientifique instruit les recteurs des facultés des sciences médicales sur l’ensemble du territoire national, à prendre les mesures réglementaires inhérentes à l’admission, en retraite, des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires âgés de 75 ans révolus. Quelque 200 praticiens de la santé seront touchés par la procédure sur un effectif d’un millier d’hospitalo-universitaires pouvant également partir  à la retraite, s’ils le souhaitent puisqu’ils ont atteint l’âge légal fixé à 60 ans par la loi 83-12 du 2 juillet 1983 révisée en 2016.

Dans l’écrit, la DRH se réfère à la  note n554 du ministre de tutelle, datée du 15 août 2019. L’exécution de ladite décision a été gelée pendant deux ans sur requête du Collectif des professeurs en sciences médicales, qui voulait au préalable lever la contrainte d’un régime de retraite défavorable. L’objectif est atteint. En vertu d’un décret exécutif applicable depuis quelques jours, la pension de retraite de cette catégorie de professionnels de la santé sera calculée sur la base de 80% du salaire de référence au lieu de 55% (voir article de La Patrie news publié le 10 septembre 2021). Le Collectif susmentionné se réunit lundi prochain pour collecter l’information usuelle auprès des institutions de l’Etat et de la Caisse nationale de la retraite.

Soulef Biskri