Demandeurs d’asile et mineurs victimes de violences : La France dans le collimateur des ONG

Demandeurs d’asile et mineurs victimes de violences : La France dans le collimateur des ONG

L’Organisation onusienne  est interpellée par plusieurs associations sur des actes de violences commis sur des mineurs demandeurs d’asiles arrivant en France.

En effet, le Conseil français des associations pour des droits de l’enfant (COFRADE) et «Kids Empowerment» ont déposé une demande  auprès du Comité des droits de l’enfant de l’ONU pour l »ouverture d’une enquête.

Ces associations accusent l’administration de Paris de violations graves et systématiques, des droits des demandeurs d’asile mineurs et non accompagnés sur la bas d’un document contenant des données quantitatives et qualitatives sur les violations susmentionnées.

Certains enfants sont privés du Système national de protection de l’enfance au motif qu’ils sont des «mineurs», soutiennent ces associations précisant que ces enfants, souvent abandonnés dans la rue, ne sont pas traités de manière égale sur l’ensemble du territoire du pays.

Radia Mehdi