Démence : plus de 55 millions de personnes en souffrent dans le monde

Démence : plus de 55 millions de personnes en souffrent dans le monde

Selon un nouveau rapport de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la démence qui touche actuellement plus de 55 millions de personnes à travers le monde avec 10 millions de nouveaux cas chaque année, et devrait passer à 78 millions en 2030 pour arriver à 139 millions d’ici 2050.

Quant aux causes de la démence, elles sont nombreuses, la maladie d’Alzheimer venant en tête, en plus de la dépression, du faible niveau de scolarité, de l’isolement social et de l’inactivité cognitive. Selon le même organisme (OMS), ‘la démence est un syndrome dans lequel on observe une dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités’.

Mais il ne faut pas croire que la démence est inéluctable car elle peut être évitée ou au moins retardée dans plus de 40% des cas selon de récentes études en effectuant régulièrement des exercices physiques, en évitant de fumer, en mangeant sainement, en effectuant des contrôles réguliers du poids et de la tension artérielle ainsi que de la glycémie.

Pourtant, au niveau des politiques de santé publique, le même rapport fait état du peu d’intérêt porté par les pays membres de l’OMS pour la mise en place de plans de santé mentale dont seuls 26% des pays s’en sont dotés. « Nous devons être réalistes et voir que la démence est en concurrence avec de nombreux autres problèmes de santé publique, en particulier dans les pays en développement », estime Dr Katrin Seeher, du département de santé mentale et usage de substances proactives de l’OMS.

En outre, le même rapport annonce que plus de 50% des malades atteints de démence vivent dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires, du fait de nombreux facteurs liés à la mal-vie, au manque de nourriture saine et aux problèmes sociaux ainsi qu’à une mauvaise prise en charge sociale et sanitaire. Il y a lieu de signaler que les couts mondiaux liés à la démence ont atteint 1300 milliards de dollars en 2019 et passeront à 2800 milliards en 2030.

Tahar Mansour