Désigné en mai dernier dans le tiers présidentiel : Mostefa Boudina n’est plus sénateur

Désigné en mai dernier dans le tiers présidentiel : Mostefa Boudina n’est plus sénateur

Le  moudjahid Mostefa Boudina désigné en tant que membre du Conseil de la Nation, dans le tiers présidentiel en mai dernier, n’aura pas trop « siégé » au Sénat puisque un décret  présidentiel  signé par le président de la République publié dans le Journal officiel, N° 43 du 07 juin 2012, porte sur l’annulation du  décret  présidentiel n° 21-161 du 13 Ramadhan 1442 correspondant au 25 avril 2021 portant désignation de Mostefa Boudina, membre du Conseil de la Nation, sont annulées.

« Le Président de la République, vu la Constitution, notamment ses articles 91-7°, 92-1°,121 (alinéa 3) et 122 (alinéa 2), vu l’ordonnance n° 21-01 du 26 Rajab 1442 correspondant au  10  mars  2021,  modifiée  et  complétée,  portant  loi organique relative au régime électoral, vu le décret présidentiel n° 21-161 du 13 Ramadhan 1442 correspondant au 25 avril 2021 portant désignation d’un membre du Conseil de la Nation, décrète dans son article 1que les  dispositions  du  décret  présidentiel n° 21-161 du 13 Ramadhan 1442 correspondant au 25 avril2021 portant désignation de Mostefa Boudina, membre du Conseil de la Nation, sont annulées », lit-on en effet dans ledit décret.

Mostefa Boudina, ancien président de l’association nationale des anciens condamnés à mort, avait  condamné à la peine capitale, à deux reprises durant la Guerre d’Algérie

Dj. Am