Deux ans de prison ferme à l’encontre de l’ex député Tahar Missoum 

Deux ans de prison ferme à l’encontre de l’ex député Tahar Missoum 

L’ex député de l’Assemblée nationale populaire(APN), Tahar Misoum, connu sous le sobriquet « Spécifique » a été condamné , ce jeudi, par le tribunal de Tlemcen à une peine de deux ans de prison ferme, assortie d’une amende de 30 millions de centimes.

Tahar Missoum est poursuivi sur la base de plusieurs chefs d’inculpations, dont   » atteinte au Président de la République » et « incitation à attroupement non armé ».
Réputé pour ses sorties satiriques critiquant les ministres des  gouvernements du l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, l’ex parlementaire vient a été , rappelons-le,  interdit de parole à l’Assemblée nationale durant  six séance plénière , après avoir qualifié l’ancien président de la chambre basse du parlement  , Mohamed Larbi Ould Khelifa, de plus mauvais président de l’APN.
Hamid.D

Articles récents

Articles similaires