Développement des  activités sectorielles : les instructions du président Tebboune

 

Développement des  activités sectorielles : les instructions du président Tebboune

Le développement des activités sectorielles dans le cadre de la nouvelle approche socio-économique était au cœur des travaux du Conseil des ministres réunis dimanche par visioconférence, sous la présidence du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale. Les travaux ont été sanctionnés par un communiqué dont voici la traduction APS: « Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé, dimanche 23 août 2020, la réunion périodique du Conseil des ministres qui s’est déroulée par visioconférence. A l’entame des travaux, le Premier ministre a présenté un aperçu de l’action du Gouvernement durant la dernière quinzaine. Les ministres de la Numérisation et des Statistiques et des Transports ont, ensuite, présenté des exposés sur la relance et le développement des activités sectorielles dans le cadre de la nouvelle approche socio-économique. Le ministre délégué auprès du Premier-ministre, chargé de la micro-entreprise a, de son côté, présenté la stratégie à venir en matière d’emploi de jeunes et le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, un exposé sur le projet de réalisation de la Grande Mosquée d’Alger.

Après débat et approbation de ces exposés, le Président de la République a donné des instructions aux ministres concernés, sous la supervision du Premier ministre:

Secteurs de la Numérisation et des Statistiques:

Accélérer le processus de numérisation des secteurs et départements ministériels et  assurer un raccordements entre ces derniers en vue de leur permettre d’échanger les données et de rattraper le retard enregistré en matière de numérisation de départements vitaux, appelés à fournir à l’Etat des indicateurs économiques dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle approche économique. Exploiter la numérisation pour le recensement des richesses nationales, pour mieux connaitre nos potentialités et définir nos besoins, car, les statistiques disponibles ne sont pas souvent exacts, d’autant que la Numérisation et les Statistiques sont la base de toute stratégie efficiente et un outil facilitant sa mise en œuvre par le gouvernement. Exploiter la Numérisation sur le terrain pour lutter contre la bureaucratie et la corruption et faire face aux manœuvres tendant à maintenir l’opacité dans la gestion de l’Economie nationale. Trouver une solution définitive au problème de faiblesse du débit internet, définir les facteurs nuisibles et soumettre le dossier au Conseil des ministres si le besoin se fait sentir, le débit internet étant une condition essentielle pour l’aboutissement du processus de Numérisation et des Statistiques. Le Président de la République a instruit le ministre de la Poste et des Télécommunications à l’effet de venir à bout, immédiatement, du problème de débit internet et élaborer un rapport détaillé sur ce dossier.

En ce qui concerne les Statistiques, le Président de la République a insisté sur:

Associer les Collectivités locales dans l’élaboration du réseau national des statistiques, pallier les lacunes par le recrutement d’agents spécialisés au niveau de toutes les institutions étatiques, y compris les communes aux fins de définir les potentialités et besoins à travers des chiffres détaillés aux niveaux local et central. Utiliser les moyens de l’Etat pour la prise de vues aérienne et le cadastre en vue de disposer d’indicateurs précis. Enfin, le Président de la République a chargé le ministère de tutelle de veiller à opérer une révolution en matière d’élaboration de statistiques précises et réelles, permettant de cristalliser la nouvelle approche socio-économique, loin des procédés classiques et de contrer toute forme de récupération politique et de désinformation de l’opinion publique.

Secteur des Transports:

Revoir le système des transports terrestre, maritime et aérien sur la base des critères de rentabilité et de qualité des prestations. Soumettre à nouveau les dossiers des transports terrestre, maritime et aérien, un par un, au Conseil des ministres à partir de sa prochaine réunion. Introduire l’utilisation du gaz liquéfié et l’électrification des trains et cesser toute acquisition de locomotives fonctionnant au gasoil. Insister sur la nécessité de respecter les critères d’hygiène dans les gares ferroviaires et routières.

 

Le Président de la République a donné les orientations suivantes:

Accorder la priorité au développement du rail pour englober les quatre coins du pays jusqu’à Tamanrasset et au-delà, Adrar et au-delà, dans la perspective de la réalisation et de la mise en service du Port-centre d’El Hamdania, à même d’alléger la surcharge sur le trafic routier et baisser les coûts de transport des marchandises et des personnes. Le Président Tebboune a ordonné, à ce sujet, d’intensifier les contacts avec le partenaire chinois et de soumettre une nouvelle fois et prochainement le dossier devant le Conseil des ministres. Reconsidérer de manière globale le transport aérien et aller, si le besoin se fera sentir, à la création d’une compagnie aérienne nationale supplémentaire pour répondre à la demande, à travers une meilleure exploitation des aéroports intérieurs pour une rentabilité acceptable, et l’ouverture de nouvelles lignes internationales en vue de hisser les capacités de transport aérien national. Reconsidérer le transport maritime par l’amélioration de la gestion des ports, l’ouverture de terminaux maritimes, la consolidation de l’actuel flotte maritime pour mettre un terme à la saignée des devises du fait des coûts élevés du fret, sachant que l’actuelle flotte ne couvre que 3% des marchandises importés.

 

APS