Dissolution imminente de l’APN selon Abdelaziz Bélaïd

Dissolution imminente de l’APN selon Abdelaziz Bélaïd

Le président de la République hier Abdelamadjid Tebboune a reçu, samedi après-midi au siège de la présidence de la République, le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaïd.

Dans une déclaration à la presse au terme de cette audience, M. Belaïd a indiqué s’être entretenu avec le Président Tebboune sur «la situation sociale, politique et économique dans le pays».

Le président du Front El Moustakbel, cité par des médias, aurait également révélé que « lechef de l’Etat pourrait annoncer la décision de la dissolution de l’Assemblée populaire nationale », dans les jours qui suivent.

« Cette dissolution devrait permettre au Président de ne pas soumettre la nouvelle loi électorale aux députés de l’APN qui sont considérés illégitime par les Algériens », estiment des spécialistes.

« Après la dissolution de l’APN, le Président va légiférer par ordonnance en attendant l’organisation des élections législatives et communales dans les plus brefs délais », explique-t-on.

Dans les faits, la question de la dissolution de l’APN a souvent été évoquée clairement par le président de la République en appelant à chaque fois à des élections législatives anticipées.

« Avoir les institutions élues manquant de crédibilité avec tant de changements opérés jusque-là nous donnera l’impression que rien n’a encore été fait à ce jour » avait notamment déclaré le président Tebboune lors d’une rencontre avec des représentants des médias nationaux.

M.M.H