Distinction : Mustapha Berraf décore le  président Al Sissi  de la médaille de l’Ordre du mérite de l’ACNOA

Distinction : Mustapha Berraf décore le  président Al Sissi  de la médaille de l’Ordre du mérite de l’ACNOA

L’Algérien Mustapha Berraf,  réélu ce mardi 25 mai président de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), a été reçu au Caire, où se sont déroulés les travaux de la 19e session ordinaire de l’assemblée générale de l’ACNOA, par le président égyptien.

A l’issue de cette Assemblée générale élective  qui a vu l’Algérien se faire réélire pour le poste de président de l’ACNOA,  Abdelfattah El Sissi, s’est vu décerné à l’occasion,  l’ordre de mérite de l’ACNOA, la plus haute distinction sportive de ladite instance africaine.

Cérémonie qui s’est déroulée en présence du Dr Achraf Sobhi, ministre de la jeunesse et des sports ainsi que  Hichem Hatb président du comité olympique égyptien.

Mustapha Berraf  a, par la même occasion, « salué » tous les efforts consentis par les autorités égyptiennes afin de garantir le bon déroulement des travaux de la 19e session ordinaire de l’assemblée générale de l’ACNOA. De son côté, le président égyptien, a « réaffirmé » l’engagement de son pays au service « du sport africain ».

Pour rappel, les travaux de la 19e session ordinaire de l’assemblée générale de l’ACNOA ont débuté, lundi, en présence des représentants des 54 pays membres de l’instance sportive continentale et des représentants du CIO, au terme desquels, Mustapha Berraf   a été réélu pour le  mandat olympique de 2021/2024.

Afin d’être réélu à la tête de l’instance continentale, l’ancien président du COA a élaboré « un plan stratégique et un programme de développement qui devrait permettre de rationaliser les ressources et les investissements pour aboutir à des perspectives d’avenir très intéressantes».

« Je compte avant tout sur le travail que j’ai fourni depuis de nombreuses années avec mes collègues au sein de l’ACNOA. Et en particulier en ma qualité de vice-président chargé de la résolution des conflits en Afrique », avait-il indiqué.

Ferhat Zafane