Dr Bekkat Berkani : « Vacciner le corps enseignant permettra une rentrée scolaire à l’abri du danger »  

Dr Bekkat Berkani : « Vacciner le corps enseignant permettra une rentrée scolaire à l’abri du  danger »  

Ne pas baisser la vigilance, même pour les vaccinés, est une condition siné- quanon, pour  le Dr Réda Bekkat pour briser la chaîne de contamination et aspirer enfin à un retour rapide  à la vie normale.

En effet, s’exprimant  ce matin du lundi dans l’émission «  l’invité de la rédaction de la chaine 3 », le président du Conseil de  l’Ordre des médecins algérien n’a pas manqué de saluer les différentes mesures prises par les autorités dans le souci de freiner la propagation du virus

 « Nous avons observé ces jours-ci une certaine décrue qu’on pourrait interpréter comme le reflet des mesures décidées par le Gouvernement et appliquées par la population », a-t-il déclaré avant de poursuivre dans le même sillage : « Je pense notamment aux différentes mesures d’urgence prises dans le souci de freiner la propagation du virus.

Il faut dire aussi qu’outre la rigueur imposée dans l’application des mesures barrières, nombre d’espaces de loisirs et de détente, drainant généralement beaucoup de monde, ont été fermés. Pour que les choses s’améliorent davantage, il est nécessaire et primordial de ne pas baisser la vigilance ».

Revenant à la dernière recommandation du président de la République Abdelmadjid Tebboune d’accélérer l’opération de vaccination en faveur du personnel enseignant en prévision de la rentrée scolaire , Dr Berkani Bekkat a indiqué : La décision du président de la République d’augmenter la cadence de la vaccination est une condition sine qua non pour réussir la prochaine rentrée sociale », a déclaré, ce lundi, le président du Conseil de l’ordre des médecins, Dr  Bekkat Berkani qui a salué, par la même occasion, les mesures prises par les autorités ».

C’est pourquoi, force est d’admettre pour le membre du Conseil scientifique de suivi de la propagation de la pandémie du coronavirus que « les mesures prises par le gouvernement sont couronnées de succès dans la mesure où le nombre de cas de contamination a diminué ».

Très satisfait de l’avancement de la campagne vaccinale qui a atteint un taux considérable depuis son lancement, Dr Bekkat Berkani n’a pas manqué par ailleurs de regretter  l’absence de « plans de prévention et de stratégies de vaccination ».

Ferhat Zafane