Eclairage : Dangereux amalgame

Eclairage : Dangereux amalgame

Par Mohamed Abdoun

La suspension du judoka Fethi Nourine par la fédération internationale de judo (FIJ), ne fait pas qu’être trop lourde. Elle est en effet arbitraire et injustifiée. Moi, qui ne suis pas très porté sur les affaires liées à la discipline sportive, ai fini par saisir l’esprit qui avait présidé à la prise d’une décision aussi grossière, et aussi injuste. Les gens de la FIJ ont, par exemple, cherché à faire mal, et  briser définitivement la carrière de ce jeune athlète prometteur. Il n’y adonc pas eu justice, mais plutôt acte de vengeance haineuse. J’ai en effet compris cela en parcourant certains titres de presse des médias sionistes. Ces derniers, en effet, ne se contentent pas de se délecter en rendant compte de cette « sanction exemplaire ». Sic ! Ils parlent de nous, en effet, en entretenant un dangereux et inacceptable amalgame entre antisémitisme et antisionisme. Nous qui passons pour les « méchants », et ce pays à abattre coûte-que-coûte. Notre pays est bel et bien victime d’une campagne ouverte et enragée de la part de l’entité sioniste. Le la en avait, du reste, été donné à partir de Casablanca, capitale économique du royaume chérifien, par Yair Lapid, ministre des Affaires Etrangères de cette entité. Ce dernier, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue marocain, Nacer Booutrita, avait osé fouler aux pieds tous les us et toutes les convenances diplomatiques en évoquant vertement notre pays, en mal bi entendu. Il avait en effet affirmé que notre pays, devenu « sujet de préoccupation pour cette entité, avait éte évoqué lor de son entretien conjoint avec Bourita. Et d’aller jusqu’à nous comparer publiquement à l’Iran, ennemi juré de l’entité sioniste. Celle-ci caressait même le rêve d’agresser militairement Téhéran quand Donald Trump occupait encore le bureau ovale de la Maison Blanche. Désormais, Rabat et Tel-Aviv ne se contentent plus de comploter secrètement contre nous. Ils le font en effet au vu et au su de tout le monde. Le Rubicon une fois franchi, les pires fabulations deviennent permises. Il en est ainsi d’un site sioniste qui vient publier une vidé faussement attribuée à l’Algérie, où il serait question de réduire à néant les juifs. Il va sans dire que nous n’avons absolument rien contre cette race, ni contre aucune autre d’ailleurs. Nous combattons farouchement,, en revanche, le sionisme, synonyme de terrorisme, de néonazisme et de racisme. Cette confusion, savamment entretenue, a déjà permis de détruire des personnes sur les plans médiatique, professionnel, et même social. Dieudonné, décrété persona non grata dans tous les médias lourds hexagonaux en sait quelque chose. Cet éclairage pour rétablir les faits dans leur contexte, et mettre définitivement les points sur les « i ».

M.A.