Édito : Suivez le guide…

Edito

Suivez le guide…

Par Mohamed Abdoun

Il n’existe point de hasard en politique. En diplomatie non plus. Réputée axiomatique, cette affirmation est le fruit d’une déduction, somme toute logique, qui se vérifie au quotidien par les constats du terrain. L’édito du journal français « Le Monde » n’est par exemple pas tombé du néant. Subjectif, tendancieux, truffé de mensonges éhontés et grossiers, il ne semblait avoir pour objectif principal que de nuire à l’Algérie.

Cette nuisance-estocade, demeurée sans effets, est intervenue au plus fort d’une campagne électorale dedans laquelle les enjeux sont tout autant multiples que déterminants. Inutile, ma foi, de chercher qui est derrière cette banderille aussi méchante que gratuite.

L’Algérie dérange. Elle fait peur aussi. Son retour en force dans le concert des nations contrarie pas mal de desseins délictueux et inavoués. Les nostalgiques du « paradis colonial perdu », amis et alliés des printemps arabes, ne peuvent supporter que notre pays ait repris du poil de la bête, au point de voler au secours des pays amis et voisins, et d’empêcher ces derniers de basculer vers des crises profondes, inextricables, et aux conséquences incommensurables. Non, il n’est point de hasard en politique.

En diplomatie non plus d’ailleurs. L’entretien accordé par le président Tebboune à Al-Jazirah, en offre des grilles de lecture et de décryptage qui rendent l’attaque du Monde « compréhensible » quoique plus que jamais inacceptable et condamnable. La personnalité charismatique du président Tebboune a produit ses pleines potentialités dans cet entretien.

Nos ennemis nous voient venir de loin. Ils sentent et comprennent que son homérique œuvre de redressement, une fois achevée, fera de l’Algérie une puissance régionale avec laquelle il faudra désormais compter. Cette voie tracée par Tebboune, qui me rend particulièrement fier d’être algérien, est la seule qui soit juste, équitable, conforme au droit international et à la morale.

La morale tout simplement. Nous soutenons nos frères et amis Palestiniens et Sahraouis. Nous le faisons au grand jour. Ne nous en cachons pas, et assumons pleinement notre engagement en faveur de tous les êtres opprimés de la planète.

À l’égal d’un Houari Boumediene qui incarnait jadis notre force et notre fierté, Abdelmadjid Tebboune nous permet de recouvrer notre aura d’antan. Difficile et sinueux, son chemin est semé d’embûches. De croques-en-jambes aussi. Un peu pareils à ce mo(n)dique édito.

Dès lors, on comprend mieux le sens, la portée et les desseins de ces nombreux ennemis qui cherchent par tous les moyens à contrarier notre plein essor. Faire confiance au timonier Tebboune reste une alternative abordable, et dont les résultats sont garantis. Suivre le guide. L’Algérie nouvelle nous appelle…

M.A.