Effet de normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis : Suppression des visas entre les deux pays

Effet de normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis : Suppression des visas entre les deux pays

A partir du dimanche 10 octobre courant, les visas d’entrée à Israël et aux Émirats arabes unis ne seront plus exigés pour des catégories ciblées des ressortissants des deux pays. La ministre des Affaires étrangères israélienne a fait l’annonce aujourd’hui, en précisant que la mesure touchera les touristes israéliens qui veulent visiter les Émirats, et les Emiratis qui souhaitent se rendre à Israël pour des négoces. Pour tout autres motifs de voyage, les compatriotes des uns et des autres devront impérativement obtenir، au préalable, le sesame d’entrée.

Pour le rappel, les Emirats ont signé, le 15 septembre 2020, les Accords d’Abraham, officialisant ainsi la normalisation de leurs relations diplomatiques et économiques avec Israël. Le Bahreïn, le Soudan puis le Maroc ont rejoint, peu de temps après, le contingent des pays arabes qui se sont désolidarisés avec la cause palestinienne en apportant une caution avérée à Tel Aviv. Le processus a été solidement soutenu par l’ex administration américaine sous la houlette de Donald Trump. Ce dernier a poussé son implication dans cette stratégie jusqu’à se compromette dans un deal incongru avec le Royaume chérifien, soit reconnaissance de sa prétendue souveraineté sur le Sahara occidental en dehors du cadre onusien , en contrepartie de la normalisation de ses relations avec Israël. L’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche a quelque peu émoussé les pretebtions des israéliens à isoler la Palestine dans sa propre communauté arabe. Le président Biden est plutôt favorable à la solution à deux Etats et à la relance des négociations palestino-israéliennes.

Soulef Biskri