El Tarf : incendie au niveau du bloc opératoire de chirurgie générale de l’EPH El Hadi Bendjedid

El Tarf : incendie au niveau du bloc opératoire de chirurgie générale de l’EPH El Hadi Bendjedid

Un incendie s’est déclaré, dans la nuit de samedi à dimanche, au niveau du service de chirurgie générale de l’établissement public hospitalier (EPH) El Hadi Bendjedid, sis au chef lieu de wilaya d’El Tarf, où aucune victime n’est à déplorée, rapporte l’APS citant chargé de communication de la direction locale de la Protection civile.

Les services de la Protection civile de la wilaya sont intervenus aux environs de 1 h 30 du matin, suite à une alerte faisant état d’un incendie au niveau dudit établissement sanitaire, a précisé le lieutenant Gasmi Layachi, ajoutant que l’unité principale de Ain El Assel, assistée des unités secondaires d’El Kala et de Boutheldja ont été mobilisées pour intervenir sur les lieux.

Des dégâts matériels dont des équipements médicaux tels un autoclave, des équipements informatiques et une salle ont été endommagés dans cet incendie, a indiqué la même source qui a souligné «qu’aucune perte humaine n’est à déplorer».

Selon Aissa Bahri, directeur local de l’EPH El Hadi Bendjedid d’El Tarf, «une étincelle électrique qui s’est produite au niveau du bloc opératoire de chirurgie générale de cet hôpital qui en compte quatre, a provoqué une forte fumée en raison du plastique recouvrant le plafond».

«Aussitôt alertés, les services de la Protection civile sont intervenus sur les lieux, où mis à part la panique et la peur, aucun dégât matériel important n’est à signaler», a ajouté la même source.

Deux malades qui se trouvaient sur place ont été «immédiatement» évacués vers un autre service, a précisé la même source, signalant que la mobilisation des différents intervenants (pompiers, directeur et employés de l’EPH) s’est poursuivie jusqu’à 7 h du matin pour nettoyer et appliquer une couche de peinture pour effacer toute trace de fumée».

Une expertise sera «incessamment» réalisée pour situer avec exactitude les causes de cet incident, a ajouté le même responsable qui a fait savoir, en outre, que le wali Harfouche Benarar et le directeur local de la santé et la population, Bada Hadj Abderrahmane, se sont rendus à l’hôpital pour s’enquérir de la situation et écouter les explications à ce sujet.

R.N