Election du Pr Belhocine à l’UA : Quand le Maroc met « les bâtons dans les roues »

Election du Pr Belhocine à l’UA : Quand le Maroc met « les bâtons dans les roues »

L’Algérie est, et restera l’eternel « complexe » du Maroc qui ne recule devant rien  afin de lui ternir son image.

Cela s’est d’ailleurs confirmé lors des élections du professeur Mohamed Belhocine, à la tête de la Commission à l’éducation, à la science, à la technologie et à l’innovation, par le Conseil exécutif de l’Union africaine.

Le Royaume a en effet « tenté de saborder l’élection du  Pr algérien (Mohamed Belhocine) à se poste », apprends-t-on  ce vendredi, de  sources diplomatiques.

Le Royaume a été « soutenu » dans sa démarche « infructueuse » par le ministre congolais des Affaires étrangères.

« Malgré toutes ses tentatives menées avant et durant les élections, le Maroc et ‘son complice n’ont pou obtenir que huit voix contre», assure-t-on de même source.

M.M.H