Energies renouvelables en Afrique : déploiement de 2 milliards de dollars

Men clean the solar panels of an array that the village has bought communally to provide energy for an irrigation pump supplying water to their farmlands. *** Local Caption *** Environnement, energie renovelable, production d'electricite, agriculture, panneaux photovoltaiques, solaires africa technology solar power people labour

Energies renouvelables en Afrique : déploiement de 2 milliards de dollars

La Fondation Rockefeller, en partenariat avec la SFI, une institution du Groupe de la Banque mondiale, prévoit d’investir 2 milliards $ dans les énergies renouvelables. Récemment, les deux parties ont signé un accord de partenariat afin de débloquer 150 millions $ du capital catalytique de la Fondation Rockefeller dans le financement mixte.

La collaboration entre les deux organisations a pour objectif de «mettre fin à la pauvreté énergétique et à fournir une énergie fiable et durable à des millions de personnes dans le monde », explique Makhtar Diop, directeur général de la SFI.

Notons que cet engagement pour les EnR se déroulera en phases. La première verra le déploiement de 30 millions $ pour financer le programme prototype de mini-réseau de la SFI, axé sur la production d’énergie renouvelable distribuée, le stockage d’énergie par batterie et les technologies innovantes d’énergie propre. Sept pays, dont l’environnement est jugé propice au développement de l’accès à l’énergie, sont concernés par ce partenariat de 10 ans :  Sénégal, Rwanda, Nigeria, Sierra Leone, Éthiopie, Malawi et Ouganda.

Rappelons par ailleurs que la  Fondation IKEA et la Fondation Rockefeller avaient annoncé en juin dernier la mise en place cette année d’une plateforme mondiale de 1 milliard $ pour lutter contre le changement climatique et la pauvreté énergétique. Elle permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’un milliard de tonnes, et à un milliard de personnes d’accéder à des énergies renouvelables distribuées (ERD).

La plateforme sera gérée comme un organisme public de bienfaisance, afin de diriger rapidement les fonds de développement vers des projets durables. L’initiative permettra de déployer plus efficacement le capital catalytique pour soutenir l’expansion des projets locaux d’énergies renouvelables.

Yacine Bouali