Enlèvement de l’adjoint du chef de gouvernement libyen : L’ONU exprime sa préoccupation

Enlèvement de l’adjoint du chef de gouvernement libyen : L’ONU exprime sa préoccupation

La mission des Nations-Unies en Libye fait état ce mercredi de son « extrême préoccupation » au lendemain de l’enlèvement et de la disparition de l’adjoint du chef de gouvernement d’union nationale, Rédha Faradj El-Fartiss.

L’enlèvement a eu lieu en date du 2 août courant à Tripoli de la part d’homme armés et inconnus à la suite de sa visite au siège du gouvernement. Cet acte terroriste hostile risque de compromettre la mutation démocratique en cours dans ce pays, et de remettre en cause le processus de réconciliation et de réunification inter libyenne. A suivre…

R.B.

Articles récents

Articles similaires