Environnement : nettoyage de la forêt noire de Chréa

Environnement : nettoyage de la forêt noire de Chréa

Ce jeudi 19 mai est un Day for good, une journée réservée, dans plusieurs pays du monde, à une action pour l’environnement et pour la communauté. Les travailleurs de Bel Algérie et les motards adherents au Blida Riders club, ainsi que des représentants des collectivités locales et de la direction des forêts l’ont consacrée au nettoyage de la forêt noire à Chréa. «C’est une action menée en commun dans les 40 pays ou l’entreprise est présente. C’est ce que l’on a appelé la semaine solidaire, Days for good. Dans notre nouvelle vision corporate, nous sommes sur deux piliers qui ont la même valeur aujourd’hui, c’est-à-dire une responsabilité sociétale envers la nature, le consommateur et la nutrition des enfants et de l’autre une responsabilité dans la gestion d’une entreprise rentable » nous a expliqué Patrick Gresse, directeur général de Bel Algérie. Il a affirmé qu’en 2050, la terre abritera 10 milliards de personnes sans qu’elle puisse agrandir sa superficie. « En tant qu’opérateur dans l’agroalimentaire, nous devons préserver, dans une démarche écoresponsable, la terre » pour qu’elle puisse suffire et nourrir l’ensemble de la population mondiale. Préserver l’environnement, c’est laisser des ressources vitales aux générations futures, d’où l’initiative de débarrasser le belvédère de la forêt noire de Chréa des détritus.

L’endroit, culmine à 1600 mètres d’altitude, au bout d’une vingtaine de kilomètres d’une route sinueuse serpentant le flanc de la montagne. En contrehaut de la station de ski, il surplombe la plaine de la Mitidja, offrant une vue panoramique époustouflante. Quasiment inaccessible en hiver à cause de la neige abondante, il draine, au printemps et surtout en été, les randonneurs et de nombreuses familles, en quête de fraicheur sous l’ombre de ses cèdres, dont quelques-uns sont argement centenaires.

Des morceaux de sachets en plastiques, des mégots de cigarettes, des canettes vides, des gobelets écrasés, mais aussi des couches bébés sales, des bouteilles en plastiques vides et des assiettes en cartons…. jonchent le sol çà et là, parfois a moitié couverts par la terre et la brouissaille. Les bénévoles, divisés en  équipe, s’attellent à débarrasser les lieux de ses déchets polluants. Les sacs poubelles verts s’entassent les uns sur les autres, au fil des minutes puis des heures. Un camion benne de la municipalité les a ramassés, à la fin de l’opération de nettoyage, au milieu de l’après-midi.

Les volontaire ont procédé, ensuite, à l’arrosage des arbustes, plantés quelques semaines auparavant,  en compagnie d’un groupe d’adolescents et de jeunes adultes trisomiques, encadrés par l’association Alif. La journée s’est achevée par une exhibition des motards de Blida Riders club.

S.B

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles