Erdogan invite Abdelmadjid Tebboune à une  visite officielle en Turquie

 

Erdogan invite Abdelmadjid Tebboune à une  visite officielle en Turquie

Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, a lancé une invitation officielle à son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune à effectuer une visite officielle en Turquie, à l’issue de son entrevue avec le ministre des Affaires étrangères, Sabri  Boukadoum qu’il recevait mardi en grandes pompes.

A L’issue de cette rencontre empreinte d’amitié et de fraternité où le chef de la diplomatie algérienne, chargé par le président Abdelmadjid Tebboune de remettre une lettre au président turc, l’hôte de la Turquie s’est exprimé au micro de la télévision turque pour expliquer l’objet de sa visite et le point de vue de l’Algérie concernant les questions de l’heure sur le plan international.

A propos du Mali, Sabri Boukadoum a indiqué : « Nous n’avons aucun commentaire ni aucune appréciation sur ce qui se passe actuellement dans ce pays », dans des déclarations lors d’une conférence de presse en Turquie.

« Les questions régionales et internationales d’intérêt commun ont également été à l’ordre du jour de cette audience, en particulier la situation au Mali et en Libye, où la position algérienne quant à la nécessité de privilégier la voie du dialogue et des solutions politiques aux crises que connaît la région a été réitérée », lit-on dans le communiqué de presse.

Boukadoum a souligné que «tout le monde au Mali souffre du manque de sécurité et de la division politique qui existe actuellement, en raison des coups d’État qui ont eu lieu récemment ».

Boukadoum a noté que «plus de 40 000 personnes de la région se trouvent dans les zones frontalières, par crainte des bouleversements », affirmant toutefois qu’il y a un besoin urgent de paix dans la région du Sahel et de gros investissements sont nécessaires, indiquant que le Mali mérite de meilleures conditions que celles dans lesquelles il vit actuellement. À cette occasion,  M. Boukadoum a exposé à M. Erdogan les résultats de ses discussions avec son homologue, Mevlut Cavusoglu, ainsi que les actions de coopération inscrites à l’agenda bilatéral, notamment au sujet du volet de l’investissement et des échanges commerciaux.

Pour rappel,  cette visite qui s’inscrit dans le cadre des relations bilatérales, constituera une occasion pour les deux parties pour « procéder à une évaluation de l’état de la coopération algéro-turque et à un échange de vues sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun ».

Ferhat Zafane

Articles récents

Articles similaires