Espagne : près de cinq tonnes de haschich marocain saisies

Espagne : près de cinq tonnes de haschich marocain saisies

Comme le confirment régulièrement l’ensemble des rapports internationaux liés à la production et à la commercialisation de la drogue, le Maroc demeure incontestablement la principale plaque tournante de ce fléau planétaire. Pis encore. Les dealers au service du Makhzen entament sur les chapeaux de roues cette nouvelle année 2022.  En effet, le service de surveillance douanière de l’Agence espagnole des impôts est intervenu dans les eaux territoriales à l’est du détroit de Gibraltar pour saisir un bateau semi-rigide qui transportait près de cinq tonnes de haschich marocain, et a procédé à l’arrestation de ses trois membres d’équipage, tous de nationalité marocaine, ont rapporté ce lundi des médias locaux. L’opération, menée avec des moyens aéronavals dans la nuit de mercredi dernier, a conduit à la plus grande saisie de haschich réalisée par la surveillance douanière sur un seul bateau semi-rigide, précise un communiqué de l’agence fiscale, cité par le site espagnol Diario Area. Les enquêteurs attribuent à ce bateau le rôle de bateau-mère ou de fournisseur d’autres bateaux « pneumatiques », qui introduiraient la drogue sur le territoire espagnol. L’opération avait commencé au moment où les moyens de contrôle aérien de l’Administration fiscale avaient détecté, à l’est du détroit de Gibraltar, une embarcation semi-rigide de 12 mètres de long motorisée avec quatre moteurs hors-bord de 300 CV chacun et transportant une grande quantité de colis, du même type que ceux normalement utilisés pour le transport de stupéfiants. Une opération aéronavale est aussitôt ordonnée et deux navires douaniers basés à la commune d’Algésiras dans le sud de l’Espagne sont envoyés à la recherche de l’objectif, qu’ils finissent par intercepter par surprise  au moment où il attendait de transférer la cargaison vers d’autres bateaux plus petits. Après avoir vérifié la grande quantité de drogue que transportait le bateau et arrêté ses trois occupants, les agents enquêteurs ont fait route vers la base d’Algésiras, où ils ont pesé 148 colis de haschich, d’un poids approximatif de 4.700 kg. L’ampleur de cette prise, de même que son origine, sont une preuve de plus, si besoin en était encore, que les dirigeants marocains, civils et militaires, ont plus que jamais l’intention de persister dans leurs actions mafieuses et attentatoires au droit international..

Kamel Zaidi

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,319SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles