Examen du projet de loi de finances 2022. : Trente-deux sénateurs inscrits au débat général

Examen du projet de loi de finances 2022. : Trente-deux sénateurs inscrits au débat général
Sitôt le projet de loi de finances 2022 présenté par le Premier ministre ministre des Finances et le rapport préliminaire de la commission économique et du budget lu par le rapporteur, le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil a ouvert le débat général. Trente-deux sénateurs se sont inscrits pour intervenir en plénière sur les prévisions financières et budgétaires du gouvernement pour l’année prochaine.
Ceux qui ont été programmés aujourd’hui, ont exprimé essentiellement des préoccupations liées à l’érosion du pouvoir d’achat des citoyens ; l’intégration des salariés en pré-emploi , développement d’une économie libérée des recettes des hydrocarbures…. Certains sénateurs ont transgressé sur le conflit diplomatique entre l’Algerie et le Maroc et les tensions avec la France.
D’autres ont carrément fait des requêtes à M. Benabderrahlane. Abdelouahab Benzaim, sénateur du FLN a, en effet, demandé au Premier ministre d’user de son pouvoir discrétionnaire pour que les 130 pompiers, licenciés après un mouvement de protestation socioprofessionnelle, soient réhabilités dans leurs droits. D’autant, a-t-il argumenté, que la justice leur a donné raison.

Le débat général se poursuivra demain avec notamment l’intervention des chefs des groupes parlementaires. Le Premier ministre ministre des Finances donnera ses réponses le jour même. L’adoption des membres du Conseil de la nation sur le projet de loi de finances 2022, est programmée pour jeudi.

Soulef B.

Articles récents

Articles similaires