Face a Di Misutra : les sahraouis réclament l’indépendance totale de leur territoire

Face a Di Misutra : les sahraouis réclament l’indépendance totale de leur territoire

La visite de l’envoyé spécial des Nations-Unies pour le Sahara Occidental se poursuit ce dimanche dans les camps de réfugiés sahraouis. Ce déplacement, le premier depuis sa nomination en Novembre 2021, crée naturellement l’événement dans la région ou ont été dépêchés de nombreux envoyés spéciaux de médias étrangers. Durant cette seconde journée, Staffan de Mistura a effectué plusieurs visites. Il s’est rendu dans la wilaya de Boujdour où il a entrepris une visite de l’école du Chahid «Khalil Sid M’hamed» avant de se rendre au Musée national de la résistance, le Centre des documents. Au cours de cette matinée, il a aussi eu des rencontres avec des responsables et représentants du Croissant rouge sahraoui ainsi que les responsables de la Commission sahraouie des Droits de l’homme. Les conditions infernales dans lesquelles vivent les sahraouis dans les territoires occupés et les incroyables exactions humaines auxquelles se livrent l’occupant marocain sont autant de points sensibles qui seront certainement débattus avec l’envoyé special onusien pour faire entendre la voix des victimes.

Staffan Di Misutra a encore quelques heures devant lui avant de quitter ce soir les camps de réfugiés sahraouis. Plusieurs rencontres sont au programme. La première d’entre elle débutera d’ailleurs en début d’après-midi avec le ministre sahraoui de l’Intérieur. Il examinera ensuite des dossiers sensibles en lien avec les derniers développements dans les territoires occupés avec le président du Conseil national sahraoui. En fin de parcours, l’envoyé spécial des Nations-unis va rencontrer le président sahraoui Brahim Ghali.

Depuis son arrivée dans les camps de réfugiés, Steffan Di Misutra a été destinataire d’un message clair et très fort des sahraouis, responsables et population confondus. Tous ont réaffirmé d’une seule voix leur attachement incontestable à l’indépendance du Sahara Occidental. Les sahraouis mettent l’accent sur « l’indépendance totale » pour bien signifier leur rejet de l’option de la troisième voie (une autonomie sahraouie sous gouvernorat marocain) que tentent d’imposer le Maroc et ses alliés. A la fin de son parcours, le représentant onusien a prévu de se rendre en Algérie puis en Mauritanie, deux pays observateurs qui ont aussi leur mot à dire sur la question.

Amel Zineddine

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,306SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles