Face aux perturbateurs du club : Charaf-Eddine Amara sort l’artillerie lourde

Face aux perturbateurs du club : Charaf-Eddine Amara sort l’artillerie lourde

Le PDG du groupe Madar-Holding, Charaf-Eddine Amara, propriétaire du  Chabab Belouizdad, d’habitude si pondéré,  n’est pas passé par trente-six chemins pour porter l’estocade à tous ceux qui doutent du bien-fondé  de son intention de redorer le blason  du CRB et le porter au firmament du football algérien et pourquoi pas africain.

En effet,   suite aux résultats en dents de scies qu’enregistre  le club ces derniers temps, au vu de son engagement sur plusieurs fronts, il s’en est trouvé des « écervelés » se disant  supporters  du club, qui ont franchi le rubicon en s’attaquant aux joueurs et à l’administration.

En réponse et pour remettre le pendules à l’heure, Charaf- Eddine Amara a rétorqué que «  Les résultats actuels du club ne sont pas à la hauteur de nos espérances » a-t-il tonné pour indiquer que le CRB est en mesure de faire beaucoup mieux avant.

«  Nul ne peut douter du choix prôné par la direction du club en matière stratégie ni du choix des joueurs encore moins des objectifs  assignés au club » a-t- il indiqué avant d’ajouter », nous ne voulons pas revenir sur les conditions difficiles qui ont précédé notre arrivée du club » a-t-il indiqué  pour dire qu’entre le CRB d’aujourd’hui et celui d’avant l’arrivée du groupe Madar–Holding…y a pas photo !

Ferhat Zafane

Articles récents

Articles similaires