Fawzi Derrar : « 80% des contaminations au Covid-19 sont dues au variant Delta »

Fawzi Derrar : « 80% des contaminations au Covid-19 sont dues au variant Delta »

Afin d’atteindre l’immunité collective, les spécialistes de la santé publique en Algérie, multiplient leurs appels à une vaccination massive contre le coronavirus. Sauf que pour le moment, cela reste sans échos.

En dépit de la mobilisation de 8.000 entreprises pour la vaccination, lesquelles ont été dotées de cliniques mobiles de l’ANP, et autres du ministère de la Santé ainsi que l’ouverture des mosquées et des espaces publics, la vaccination n’a pas été à la hauteur des aspirations des pouvoirs publics qui espéraient  atteindre un taux de vaccination de 70 % de la population à la fin de l’année 2021, alors qu’une  grande affluence avait été enregistrée durant la troisième vague.

La question est doublement posée. Faut-il rendre la vaccination obligatoire ? Qu’adviendra-t-il des doses de vaccins non administrées ?

Si pour la première question rien n’est encore tranchée, pour la deuxième par contre Directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), Dr  Fawzi Derrar a précisé ce lundi, que le nombre réel des vaccins périmés se situe en dessous de 1000 doses (entre 700 et 800 doses).

« Il s’agit des vaccins obtenus dans le cadre de l’initiative Covax et qui étaient déjà proches de 3 mois de la date de péremption », a-t-il expliqué lors de son intervention sur les ondes de la chaîne III de la Radio nationale.

L’Algérie, a-t-il soutenu, dispose actuellement d’un stock total de près de 13 millions de doses.

« Toutes les doses disponibles ont une période de validité qui s’étend jusqu’en 2023 » a encore relevé le DG de l’IPA.

Abordant la situation épidémiologique liée à la Covid-19 en Algérie, Dr  Fawzi Derrar affirme qu’«actuellement, 80% des contaminations sont dues au variant Delta alors qu’Omicron ne  représente que 10 % des cas  pour le moment ».

Autrement dit, malgré l’apparition des premiers cas de Omicron en Algérie, un variant plus contagieux, « le premier danger reste toujours le Delta, qui est très meurtrier ».

M.M.H

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,319SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles