Fédération algérienne de koshiki : Hamid Bourayou élu président jusqu’en 2024

Fédération algérienne de koshiki : Hamid Bourayou élu président jusqu’en 2024

 Hamid Bourayou a été élu à la tête de la Fédération algérienne de koshiki, pour le reste du mandat olympique 2021-2024. Cela s’est passé dimanche lors de l’assemblée générale élective organisée au centre sportif de Ghermoul (Alger).

Tenu en présence du représentant du ministère de la Jeunesse et des sports, Mohamed Aichouche, 26 membres des 38 que compte l’assemblée générale étaient présents à ce rendez-vous électoral,

Et seul candidat en lice, Bourayou a récolté 18 des 22 voix exprimées, quatre ayant voté contre.
Il y a lieu de rappeler, au passage, que Bourayou avait jusque-là, assuré l’intérim de la Fédération après la démission « pour raisons personnelles » de l’ex président Salah

Daoud qui avait gagné la confiance de l’AG pour diriger l’instance pour le mandat 2017-2020, puis 2021-2024.

A l’issue de cette élection, le nouveau président a remercié les membres de l’AG pour la confiance placée en lui, et s’est engagé à poursuivre la politique mise en place par son prédécesseur pour promouvoir davantage le koshiki au niveau national, avec « la conjugaison des efforts de tous »

Hamid Bourayou a fait savoir que sa stratégie reposait sur « la prospection des jeunes talents et leur suivi à travers l’organisation de stages de formation pour les jeunes catégories, ainsi que l’amélioration du niveau des entraîneurs et éducateurs sur la base de critères scientifiques en collaboration avec l’Ecole nationale de formation sportive et de la technologie du sport ».
Mieux encore, le nouveau président de la Fédération de koshiki compte également faire venir en Algérie, le fondateur du koshiki, le Japonais Masayuki Misataka, en vue d’élever davantage le niveau des entraîneurs et des athlètes.

Très motivé pour le reste du mandat olympique, soit jusqu’à 2024, Hamid Bourayou, ambitionne d’œuvrer en vue de booster la discipline du koshiki dans les régions du sud du pays. Cela est intervenu en constatant l’engouement des jeunes pour ce sport, notamment à Ghardaia.
De plus, Bourayou vise également à assurer la formation des arbitres et organiser des stages internationaux en Algérie et, à terme, une compétition mondiale, à l’instar d’un championnat du monde.

Enfin, il est important de rappeler que la Fédération algérienne de koshiki a été créée le 29 décembre 2019, après avoir exercé auparavant, avec le statut de commission, sous la coupe de la Fédération algérienne de karaté.

Saïd Benmadi

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles