Feux de forêts : la Sonelgaz omniprésente pour réparer les dégâts

Feux de forêts : la Sonelgaz omniprésente pour réparer les dégâts

« Nous avons des plans de campagne ‘ passage été’ normaux et nous en avons aussi pour les situations de crise : qu’il y ait une catastrophe de n’importe quelle nature, nos équipes ne sont jamais prises au dépourvu, chacun sait ce qu’il doit faire, quand et où il doit le faire.

Lors de ces feux de forêts qui ont touché 16 wilayas du pays, dans la majorité des régions touchées, le citoyen a été rétabli en moins de 15 minutes, sauf bien sûr où le feu n’a pas été encore circonscrit. Il n’y a actuellement aucun citoyen sans énergie, sauf, comme je viens de le dire, ceux dont les régions sont toujours sous l’emprise des incendies », c’est ainsi que s’est exprimé Chaher Boulakhras, PDG de Sonelgaz, lors de la conférence de presse qu’il a animée cette après-midi au siège de l’Opérateur Système, le maillon-clé de la production, du transport et de la distribution de l’énergie électrique et gazière du Groupe Sonelgaz.

Le réseau électrique et gazier de la Sonelgaz a été touché de plein fouet par les quelques 99 incendies qui se sont déclarés à partir du 9 aout courant dont plus d’une soixantaine dans la wilaya de Tizi-Ouzou et les citoyens habitants les centaines de hameaux et même dans certaines grandes villes, ont eu des coupures d’énergie ; « parfois volontaires pour écarter tout danger sur la vie humaine et sur les installations », ont expliqué les responsables concernés.

« Mais nos équipes étaient sur place et ont procédé à la réparation des installations atteintes aussitôt le danger des incendies écartés, évitant aux citoyens de se retrouver sans énergie électrique avec la chaleur ambiante et le danger des incendies », précise le PDG de Sonelgaz.

M. Boulakhras n’a pas manqué de présenter ses condoléances aux familles des victimes et à s’incliner à leur mémoire en observant une minute de silence avant d’entamer la conférence de presse. Il a aussi salué le travail sans relâche des équipes de la Sonelgaz qui se sont dépensées sans arrêt jour et nuit, pour préserver les installations et rétablir le courant électrique pour les citoyens.

« Sonelgaz est une entreprise citoyenne qui a toujours accompagné les algériens pendant tous les évènements, comme le covid19 ou d’autres catastrophes et, cette fois, outre le fait que nous avons tout fait pour rétablir le courant dans des délais très court, nous avons accompagné les citoyens touchés par ces incendies en leur offrant des repas et divers produits de première nécessité. Nous avons aussi mis nos infrastructures au services des autorités locales », annonce le conférencier.

Dans les faits, nous apprenons que 22670 ml de câbles de haute tension et 26 300 ml de basse tension ont été touchés par les flammes, laissant 175 870 abonnés dans le noir, dont plus de 70% pour la seule wilaya de Tizi Ouzou. « Mais il faut dire que tous ces abonnés ont été rétablis, la plupart après une quinzaine de minutes de coupures, certains abonnés ne se sont même pas rendus compte de la coupure car ils ont été rétablis à partir d’autres sources ou les lignes qui les alimentent ont pu être rétablis très rapidement », explique encore Chaher Boulakhras.

Ainsi, à travers le territoire national, la wilaya de Tizi-Ouzou a été touchée par des coupures d’énergie électrique à travers 42 communes, celle de Médéa 1 commune, Boumerdès 1 commune, Bouira 1 commune, Blida 1 commune, Bejaia 9 communes, Guelma 2 communes, El Tarf 2 communes, Annaba 2 communes, Souk Ahras 2 communes, Jijel 4 communes.

Pour ce qui est des réseaux de gaz de ville, Sonelgaz, par le biais de sa filiale GRTG, a mobilisé 18 de ses agents qui ont procédé, en coordination avec la Sadeg, à la fermeture des postes sortie Gaz dans 4 communes de la wilaya de Tizi-Ouzou afin d’éviter de possibles explosions. Les feux ont aussi traversé des postes dans cinq communes sans qu’il y ait de dégâts. A l’est et à l’ouest du pays, le GRTG a aussi mobilisé ses agents qui ont contrôlé les postes sortie gaz et DP sans constater aucun dégât. Toutes les équipes d’intervention demeurent mobilisées pour d’éventuelles interventions.

Des postes de transformations ont été touchés par les flammes et feront l’objet de réhabilitation mais les différents plans de passage été permettent à la Sonelgaz de répondre favorablement à la demande à travers l’ensemble du territoire national.

« Même si nous déplorons la perte de quelques infrastructures et malgré l’importance des incendies et la force des flammes, notre réseau électrique et gazier est toujours là, ce qui démontre sa solidité », a rappelé le premier responsable de l’Opérateur Système, présent à la conférence de presse.

Enfin, le PDG du Groupe Sonelgaz rassure que le groupe qu’il dirige a pour premier objectif d’atténuer les souffrances des algériens par la continuité de service : « nous avons des palliatifs à toutes les situations de crise et nous avons déjà préparé un plan pour la réhabilitation du réseau touché par les flammes dans les meilleurs délais. Il ne faut pas oublier que notre intervention est à 100% algérienne, que ce soit pour les câbles, les postes, les installations, tout est algérien et il ne nous faudra que quelques semaines pour tout remettre à neuf, même les sous-traitants sont sur le qui-vive pour entamer les travaux, dès que la situation le permettra ».

Tahar Mansour