Feux de forêts : Nous y revoilà

Feux de forêts : Nous y revoilà

Alors que la saison estivale est à peine entamée, les feux de forêts ont déjà ravagé des milliers  hectares de forêts. Les scènes apocalyptiques parvenant des monts de la wilaya de Khenchela début juillet, renseignent sur un « danger » omniprésent. Lors de la seule journée, du vendredi 23 juillet, il a été enregistré 34 incendies dans 16 wilayas.

Depuis le 1er  juin, la superficie totale parcourue par le feu s’est élevée à 10.160,35 hectares, a annoncé ce samedi le ministère de l’Agriculture qui a recensé 433 foyers d’incendie dans 32 wilayas.

Les quatre wilayas les plus touchées par les incendies de forêts durant ces deux derniers mois,  sont Khenchela (8.689,26 ha), Tébessa (273,72 ha), Tizi Ouzou (185,69 ha) et Tipasa (183,90 ha), a souligné le ministère rappelant que 40 wilayas étaient concernées par le dispositif des feux de forêts.

Durant les deux jours de l’Aïd el Adha, il a été enregistré 26 départs de feu, provoqués essentiellement par les allumages de barbecue, dont quatre foyers dans chacune des wilayas de Bejaïa et Mostaganem et trois foyers à Tizi-Ouzou», a souligné le ministère.

Concernant la journée du vendredi 23 juillet, il a été enregistré 34 incendies dans 16 wilayas, dont 28 sont totalement éteints, les six restants sont éteints à plus de 90%, selon le ministère.

Ce  samedi même,  le pire a été évité à Chréa dans la wilaya de Blida où un  total de 80% des foyers de feux déclenchés ont été éteints, selon  la conservatrice des forêts de la wilaya de Blida.

La wilaya de Tizi-Ouzou n’est pas en reste puisque un total de 18 incendies a été enregistré, ce samedi, à travers le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou, dont 7 sont éteints, selon le  directeur local de la protection civile.

Le lieutenant-colonel Abdelhakim Chabour a en effet,  indiqué à l’APS que l’ensemble des moyens humains et matériels ont été mobilisés pour l’extinction de ces feux, dont les plus importants sont ceux signalés au niveau des localités de Tadmait (Ouest du chef lieu de la wilaya), Iflissen (Nord), Imsouhal (Est) et Bouhlalou (Nord-Est).

Dans la commune de Tadmait, l’incendie, toujours en cours et qui a nécessité la mobilisation d’importants moyens humains et matériels, a pris le départ à partir d’une décharge sauvage, a souligné ce même responsable.

Cette décharge a été improvisée en pleine forêt du côté de Bouchioua.

Des habitants de cette commune, ont exprimé à l’APS, la semaine dernière, leur inquiétude quant à la présence de cet énorme dépotoir à proximité de leurs oliveraies, redoutant qu’elle ne constitue un départ de feu.

Ils ont aussi déploré que «rien ne soit fait pour son éradication», alors que certains d’entre eux, ont effectué des travaux de débroussaillement, pour protéger leurs vergers, selon les mêmes témoignages.

Le directeur de la protection civile a signalé que les personnels de l’unité principale de Tizi-Ouzou et de toutes les unités secondaires, ont été réquisitionnés, depuis hier vendredi, suite à la canicule qui sévit dans la région (les températures ayant dépassé les 45 degrés), afin d’intervenir rapidement en cas d’incendies.

Il a observé à propos des incendies maîtrisés, que des équipes sont maintenues sur place afin d’intervenir en cas de reprise du feu.

Les moyens de l’ensemble des unités de la protection civile, dont la colonne mobile, qui a intervenu dans l’incendie d’Iflissen, sont aussi mobilisés et appuyés par ceux de la conservation locale des forêts ainsi que ceux des APC qui assurent le ravitaillement en eau, a ajouté le lieutenant-colonel Chabour.

A propos du déroulement des interventions pour l’extinction des incendies en cours, ce même responsable, s’est réjoui de la bonne coordination entre les différents services (protection civile, forêt, communes et Daïras), impliqués dans le dispositif de lutte contre les feux de forêts.

Il a aussi salué les citoyens de la wilaya pour le soutien qu’ils apportent aux équipes d’intervention contre les incendies.

Une évaluation des dégâts des ces feux sera réalisée une fois tous les foyers maîtrisés, selon la même source.

R.M