Fichier national du commerce : Près de 390 000 produits locaux interdits à l’importation 

Fichier national du commerce : Près de 390 000 produits locaux interdits à l’importation 

 

Le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, Kamel Rezig a révélé que le fichier national du produit algérien inclut quelques 10.200 entreprises de production.

Sur ce nombre, environ 4000 sont  inscrites au registre de commerce comme des sociétés capable de proposer a l’exportation en direction des marchés africains, et arabes et certains pays européens, 388.000 articles estampillés made in bladi.

Ces produits locaux sont Interdits, a contrario,  à l’importation, à l’exception des cas où les volumes produits ne suffisent pas pour couvrir les besoins locaux.

Le ministre du Commerce et de la promotion des exportations a choisi le cadre approprié pour livrer, une seconde fois en une semaine, ces deux statistiques : la 29ème édition de la foire de la production algérienne, en cours au Palais des expositions des Pins maritimes depuis le 13 novembre.

Le membre du gouvernement a précisé que ledit fichier «permettra de protéger le produit algérien» au moment où le marché est inondé d’articles  d’importation. La plateforme donnera, en outre, de la visibilité aux opérateurs éligibles à l’exportation de leurs produits. Il les a incité directement à s’inscrire dans le fichier, insistant sur son rôle lié au « contrôle des importations  anarchiques et la préservation des capacités locales de production ».

Kamel Rezig a affirmé que les services de son ministère « ont adressé des correspondances aux secteurs concernés leur fournissant de plus amples informations sur ledit  fichier qui permettra d’évaluer les capacités d’exportation ».

Soulef B.

Articles récents

Articles similaires