Financement des énergies propres : l’Association BEC de Bill Gates réuni 1 milliard de dollar

Financement des énergies propres : l’Association BEC de Bill Gates
réuni 1 milliard de dollar

Le célébrissime Bill Gates vient d’annoncer avoir réuni 1 milliard $ pour Breakthrough Energy Catalyst, une organisation qu’il a fondée, afin de financer des solutions innovantes de lutte contre le changement climatique, auprès de sept grandes entreprises. Parmi les
premiers participants à l’initiative figurent American Airlines, Bank of America, Arcelor Mittal, General Motors, et Microsoft. Si à titre d’exemple BlackRock a accordé une subvention de 100 millions $ sur cinq ans à partir de sa fondation caritative, Microsoft et d’autres bailleurs de fonds, eux, ont fourni un mix de capitaux propres et des
accords d’achat liés au projet.

L’initiative devrait rassembler les secteurs public et privé pour accélérer la viabilité commerciale de quatre solutions clés à la crise climatique  à savoir l’hydrogène vert, le carburant d’aviation durable, le stockage à long terme dans des batteries et la capture du
carbone dans l’air.

«Beaucoup d’innovations dans le domaine de l’énergie verte sont désormais plus compétitives que celles, plus polluantes, qu’elles visaient à remplacer (…) Mais nous ne pouvons pas attendre des décennies pour que la génération d’énergies propres suivante devienne, elle aussi, plus compétitive que ses concurrentes fossiles », fait valoir Breakthrough Energy Catalyst dans un communiqué.

A ce sujet, Bill Gates estime qu’il faudra 50 000 milliards $ pour parvenir à l’élimination nette des émissions. Explicite, il souligne que le déploiement de solutions énergétiques propres nécessite de gros investissements. Rappelons qu’en juin dernier, Breakthrough Energy Catalyst a a engagé 500 millions $ en échange de fonds de contrepartie
de la Commission européenne et de la Banque européenne d’investissement pour un effort similaire outre-Atlantique.

Yacine Bouali

Articles récents

Articles similaires