Fouad Sebouta, sénateur FLN : « la décision de l’Algérie de rompre ses relations avec le Maroc est venue à point nommé »

Fouad Sebouta, sénateur FLN : «la décision de l’Algérie de rompre ses relations avec le Maroc est venue à point nommé»

 En marge de la séance des interventions des membres du Conseil de la Nations au sujet du plan d’action du Gouvernement, le sénateur du parti FLN, Fouad Sebouta a indiqué, en aparté à La Patrie News, que la décision de L’Etat algérien de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc est «une décision souveraine qui arrive à point nommé»

Les agissements sournois du Maroc tendant à porter atteinte à la stabilité du pays et les nombreuses déclarations à l’encontre de notre pays ont convergé vers cette prise de décision de rompre les relations diplomatiques avec ce voisin encombrant qui refuse d’admettre le rang de premier plan de l’Algérie sur le plan maghrébin.

Statut que même les institutions internationales admettent comme une évidence indiscutable.

A l’instar de l’ensemble de la classe politique, tous bords confondus, le sénateur du FLN, Fouad Sebouta vient confirmer la justesse de la décision de l’État algérien de rompre ses relations avec ce pays qui entretient des relations scabreuses avec des organisations terroristes, notoirement connues, pour nuire à l’Algérie et à son peuple.

Au conseil de la Nations, les interventions des sénateurs se poursuivent autour du plan d’action du Gouvernement.

Celui-ci rappelons-le est axé essentiellement sur l’engagement de réformes structurelles destinées à relancer l’économie nationale en plus de la consolidation de L’Etat de droit, la rénovation de la gouvernance, le développement, une politique sociale renforcée, une politique étrangère dynamique et le renforcement de la sécurité et de la Défense nationale.

Ferhat Zafane