La France fait tout pour entraver  la mission de surveillance des droits de l’Homme

Sahara occidental

La France fait tout pour entraver  la mission de surveillance des droits de l’Homme

Au sein du Conseil de sécurité des Nations Unis le peuple sahraoui qui lutte depuis des dizaines d’années face au régime marocain pour son autodétermination n’a pas que des amis. La France, entre autres,  fait partie de ces pays qui font des pressions pour contrecarrer la démarche du Polisario et du peuple sahraoui  à reconquérir sa libérté et son droit de disposer de son indépendance. Une étude universitaire européenne a révélé, à ce propos  comment la France a empêché l’élargissement du mandat de la Mission onusienne (Minurso) à la surveillance des droits de l’Homme au Sahara occidental occupé, au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies.   Dans cette étude, le professeur de droit international public à l’université espagnole de Cadix, Juan Domingo Torrejon Rodriguez, a souligné le rôle de la France au sein du Conseil de sécurité « pour entraver les efforts internationaux visant à doter la Minurso de la mission de surveillance des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara occidental ».

Ferhat Zafane