France : la justice lance un mandat d’arrêt contre une Algérienne pour enlèvement

France : la justice lance un mandat d’arrêt contre une Algérienne pour enlèvement

En France, la justice a émis un mandat d’arrêt contre une Algérienne. Cette mère est accusée d’avoir enlevé son enfant en 2014 pour le faire fuir en Algérie, rapporte le Républicain Lorrain.

Ce mercredi, le tribunal de Sarreguemines, une commune de située dans le département de la Moselle en région Grand Est, a condamné la suspecte à dix mois de prison ferme. La peine a été prononcée par contumace.

Tout a commencé en 2013, année de la rupture des parents de l’enfant, selon la même source. La mère tente de couper les liens entre son fils et son père. Elle réussit relativement d’ailleurs en accusant ce dernier d’agression sexuelle sur son fils.

Mais, la justice finit par classer sans suite l’affaire d’agression sexuelle et autorise, à partir d’octobre 2014, le père à prendre son enfant un week-end sur deux, avec un droit d’hébergement.

C’est durant cette période que la maman disparait des radars. « Sa trace est finalement retrouvée : elle a fui la France pour rejoindre la Kabylie, au nord de l’Algérie », précise le Républicain Lorrain.

Pour l’avocate du père, le procès est « la fin d’une longue procédure, mais il paraît vain ». « On savait qu’elle ne serait pas là. On ne récupérera rien… », a-t-elle ajouté.

En effet, pour rien au monde l’Algérie n’extrade un de ses citoyens vers un pays étranger.

Skander Boutaiba