France : polémique autour de la construction d’une mosquée à Strasbourg

France : polémique autour de la construction d’une mosquée à Strasbourg

A Strasbourg, une ville du nord-est de la France, une subvention, d’un peu plus de 2,5 millions d’euros, accordée par la mairie pour la construction d’une mosquée dans le quartier populaire de la Meinau a suscité une grande polémique.

Hier mardi, Gérald Darmanin, ministre français de l’Intérieur, s’est opposé fermement à l’initiative de la mairie. Dans un tweet, il a accusé Mili Görüs, l’association en charge de ce projet proche de la Turquie, de défendre « l’islam politique ».

« La mairie verte de Strasbourg finance une mosquée soutenue par une fédération qui a refusé de signer la charte des principes de l’islam de France et qui défend un islam politique », a-t-il déploré.

Au niveau local, ce n’est pas mieux. La maire écologiste (Europe Écologie-Les Verts ‘EELV’), Jeanne Barseghian, est sous le feu des critiques. Si les élus locaux estampillés « les Républicains » ont voté contre, la députée européenne et présidente du groupe Rassemblement national Grand Est, Virgine Joron, a poussé le bouchon plus loin.

Elle a estimé, selon CNews, que « financer des islamistes ne semble pas déranger les écolos ».

Finalement, la subvention a été adoptée par 42 voix contre 17. Elle représente 10% du montant total des travaux. « Le montant du chantier s’élève à plus de 25 millions d’euros, pour un coût total de ce projet, qui doit donner naissance à la plus grande mosquée d’Europe, estimé à 32 millions d’euros », a détaillé la chaine d’information.

Skander Boutaiba