François Gouyette sera nommé nouvel ambassadeur de France en Algérie

François Gouyette, Ambassadeur de France en Algérie

François Gouyette sera nommé nouvel ambassadeur de France en Algérie

 Macron nous a compris

Alors que la page de l’Ambassadeur de France à Alger Xavier Driencourt est définitivement tournée, on parle avec insistance du futur chef de la mission diplomatique française en Algérie, François Gouyette. Selon des sources sures, le successeur de Xavir Driencourt est un diplomate chevronné qui maitrise particulièrement le monde arabe pour y avoir séjourné longuement.   Autant dire que c’est un diplomate de la stature d’un ministre des affaires étrangères qui est envoyé à Alger par le Quai d’Orsay.

Ambassadeur de France en Arabie Saoudite depuis 2016, ce dernier avait marqué son passage de diplomate à Tunis en 2012, où il y est resté quatre ans. Il a aussi été ambassadeur à Tripoli de 2008 à 2011, juste avant la chute de Khadafi.

Une connaissance du pays qui pourrait le servir dans la gestion du dossier libyen avec les algériens. Mais le plus grand avantage de François Gouyette, dans le relationnel, c’est aussi  son épouse d’origine algérienne Halima, qui l’a beaucoup servi en Tunisie dans le maintien en force de ses relais avec le monde de la culture et de la société civile.

L’autre grand avantage de Gouyette c’est sa maîtrise parfaite de l’arabe aussi bien classique que Derdja. L’ambassadeur connait même les grands maîtres du chaabi et du Qcid.

Enfin, François Gouyette qui a été conseiller diplomatique au cabinet de l’ex Ministre de l’Intérieur, Jean-Pierre Chevènement, grand ami de l’Algérie, pourrait être ce diplomate qui contribuera à réchauffer les relations diplomatique entre Alger et Paris, et relancer la coopération diplomatique entre les deux pays.

à droite: François Gouyette, Ambassadeur de France en Algérie

Qui est Francois Gouyette ?

Il est né le 17 juin 1956, marié à une algérienne, père de 3 enfants

Il est titulaire d’une Maîtrise en droit public
Diplôme supérieur de l’Institut national des langues et civilisations orientales (arabe)
Diplôme de traducteur (arabe-français)

Ministre plénipotentiaire de 1ère classe

Postes occupés

Troisième puis deuxième secrétaire à Tripoli, 1981-1983
Premier secrétaire à Djeddah, 1983-1985
Deuxième conseiller à Nicosie, 1985-1987
à l’administration centrale (Affaires politiques), 1988
(Europe), 1988-1990
Premier conseiller à Damas, 1990-1993
A l’administration centrale (Presse, information et communication), délégué dans les fonctions de sous-directeur de la presse, 1993-1996
Ministre-Conseiller à Ankara, 1996-1997
Conseiller diplomatique du ministre de l’Intérieur, 1997- 2000
Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Abou Dabi, 2001-2005
Ambassadeur chargé du processus euroméditérranéen, 2005-2008
Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Tripoli 2008-2011
Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Tunis 2012-2016
Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Riyad 2016

Distinctions honorifiques

Chevalier de la Légion d’honneur
Chevalier de l’Ordre national du Mérite
Commandeur du Ouissam Alaouite (Maroc)
Grand Officier de l’Ordre de la République (Tunisie)
Décorations des Émirats arabes unis

Langues parlées (autres que le francais )

Arabe ( classique et Derdja ) , anglais, grec, turc

Amateur de musique Chaabi  et du Qcid

LIRE AUSSI:

http://lapatrienews.dz/selon-m-hakkar-sonatrach-est-prete-a-aller-vers-larbitrage-international/