Grâce des détenus : Rahabi salue « un geste d’apaisement » du président Tebboune

Grâce des détenus : Rahabi salue « un geste d’apaisement » du président Tebboune

Abdelaziz Rahabi, ancien ministre de la Culture et de la Communication, a salué la libération des détenus du Hirak, annoncée, jeudi dernier, par Abdelmadjid Tebboune, président de la République, et mise en exécution, hier vendredi.

« La libération des détenus d’opinion  du Hirak est un geste d’apaisement attendu du Président du République et donne l’espoir d’une perspective d’ouverture politique plus large », a-t-il exprimé sur sa page Facebook.

Pour l’ancien diplomate, les autorités « doivent  saisir cette opportunité pour mettre en place toutes les conditions légales » afin que « la privation de liberté  pour  l’expression d’une  opinion ne se reproduise plus dans notre pays ».

« Il appartient à l’Etat de veiller au préservation du droit du citoyen à la liberté et à la dignité », a-t-il ajouté.

L’ancien diplomate a estimé, par ailleurs, que le dialogue, la concertation et le respect mutuel sont les seuls éléments nécessaires à l’établissement de « la confiance ». Ils permettront, selon lui, à assurer « la stabilité et à  favoriser  l’avènement d’une Algérie plus juste et plus forte ».

Skander Boutaiba