Guerre d’Algérie : la France ouvre ses archives judiciaires et policières

Guerre d’Algérie : la France ouvre ses archives judiciaires et policières

La France a décidé d’ouvrir, à partir de ce jeudi 23 décembre, ses archives liées aux affaires judiciaires et aux enquêtes de police en Algérie durant la colonisation. Un arrêté du ministère français de la Culture a été publié au Journal officiel.

Concrètement, le texte permet de consulter les archives publiques « en relation avec la guerre d’Algérie entre le 1er novembre 1954 et le 31 décembre 1966 », rapporte ce jeudi l’AFP reprise par Ouest France.

Sont concernés : « les documents relatifs aux affaires portées devant les juridictions et à l’exécution des décisions de justice » et « les documents relatifs aux enquêtes réalisées par les services de la police judiciaire », ajoute la même source.

Selon le même arrêté, ces archives sont conservées au sein de plusieurs institutions. Il cite notamment « les Archives nationales, les Archives nationales d’outre-mer, les services départementaux d’archives, le service des archives de la préfecture de police, les services d’archives relevant du ministère des armées et la direction des archives du ministère de l’Europe et des affaires étrangères ».

Le 10 décembre dernier, Roselyne Bachelot, ministre française de la Culture, a annoncé la prochaine ouverture des archives sur « les enquêtes judiciaires » de la guerre d’Algérie (1954-1962) avec une avance considérable.

Skander Boutaiba

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,319SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles