Guerre en Ukraine : l’Algérie facilite le déplacement  de ses ressortissants

Guerre en Ukraine : l’Algérie facilite le déplacement  de ses ressortissants

Les yeux du monde sont rivés vers l’Ukraine ou les combats générés par l’invasion russe provoquent d’importants déplacements de populations.

Craignant les dégâts collatéraux, les civils fuient en masse les principales villes du pays à l’heure où les étudiants étrangers semblent en revanche confrontés à une autre situation.

Déboussolés, dotés de très faibles moyens de subsistance, ils sont nombreux à tenter de trouver les moyens de s’éloigner des zones de conflit.

Les étudiants algériens ne sont pas en reste. Leur situation est cependant suivie de très près par les représentations diplomatiques en Ukraine  mais aussi dans les pays frontaliers couvrant la région.

Vendredi soir, et à l’heure où s’intensifient les combats autour de Kiev, des informations persistantes annonçaient  le  déplacement de plusieurs groupes d’étudiants algériens vers  les frontières avec la Pologne.

Des témoignages publiés via les réseaux sociaux  rapportent qu’ils ont toutefois été confrontés à de grosses difficultés    notamment dues aux réactions de nervosité enregistrées au sein des groupes de soldats ukrainiens rencontrés sur le chemin.

Les témoignages sont cependant contradictoires sur le sujet puisque certains affirment avoir été malmenés à  l’heure ou d’autres évoquent des  frictions qui se sont rapidement dissipées.

Aucun des étudiants algérien ayant pu quitter le territoire ukrainien ce vendredi soir n’a cependant encore retracé le cheminement emprunté ni les voies utilisées. Les ukrainiens qui ont fui leur pays ont en revanche témoigné à plusieurs reprises des difficultés à atteindre les frontières avec la Pologne  distantes d’environ 1000 km.

Beaucoup ont aussi insisté sur les longues files de voitures dans  l’attente d’un passage vers le ce pays frontalier.

Dans la soirée de ce même vendredi,  les autorités algériennes ont informé des familles que toutes les dispositions avaient été prises pour faciliter le transit des étudiants algériens par le territoire roumain.

Des contacts ont en effet été pris avec les autorités roumaines qui ont autorisé le passage des algériens à travers leur territoire.

Ces derniers ont ensuite été dirigés vers la chancellerie algérienne à Bucarest où ils ont été logés. Nul n’est pour l’instant en mesure de fournir des informations sur le nombre d’étudiants algériens ayant pu quitter l’Ukraine durant la nuit de vendredi, ni même le nombre de ceux restants dans ce pays.

L’Algérie est cependant décidée à tout mettre en œuvre pour garantir la sécurité de ses citoyens se trouvant dans les zones sensibles, nous dit-on.

Ce vendredi soir toujours, le ministère algérien des affaires étrangères a publié un communiqué dans lequel il a appelé tous les ressortissants algériens à se conformer aux consignes de sécurité émises par les autorités ukrainiennes.

Ces dernières recommandent à tous les civils se trouvant dans les zones de combat de rester cloitrées chez elles et de ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité.

L’ambassade d’Algérie en Ukraine a  quand a elle publié deux communiqués différents dans lesquels il est demandé aux algériens de rester en contact avec la chancellerie.

Amel Zineddine

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles