Hausse des prix des produits de consommation : Kamel Rezig « déclare la guerre » aux spéculateurs 

Hausse des prix des produits de consommation : Kamel  Rezig «  déclare la guerre » aux spéculateurs 

 Le ministre du Commerce et de la promotion des exportations a décidé de prendre le taureau par les cornes pour en finir, et dans les plus brefs délais, ce fléau persistant de la hausse exagérée des prix  des produits de consommation. Réagissant ainsi  aux instructions fermes du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a donné de ferme instructions à ce département ministériels pour trouver les solutions idoines et ce sans plus attendre.

 En effet, saisissant l’occasion de la rencontre Gouvernement-walis, le président Tebboune  a indiqué que « cette spéculation à grande échelle  était exercée par des « parasites et des intrus » qui tentent « d’épuiser les moyens de l’Etat en créant des pénuries soulignant que l’Etat sera « intransigeant » et est déterminé à « retrouver son autorité qui émane du peuple » avait-il lancé.

Pour la concrétisation de cette instruction, le  ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig a pris un certain nombre de mesures drastiques.  Il a tout d’abord annoncé que ses services ministériels étaient en passe de réviser certains textes de loi, en coordination avec les secteurs ministériels concernés, pour endiguer  phénomène qui met à mal le citoyen.

Pas que ça, étant entendu que ce fléau pérenne doit aussi être criminalisé pour mieux sévir contre ces « suceurs de sang » du citoyen modeste.

L’on apprend également que le premier responsable du secteur du Commerce   a adressé,  des instructions « fermes » aux directeurs de commerce régionaux et de wilaya, portant essentiellement sur la nécessité de réguler le marché pour certains produits agricoles dont les prix ont connu des « niveaux record ». Briser la chaîne des spéculateurs, telle semble être l’ambition de Kamel Rezig pour endiguer ce phénomène.

Pour cela,  Il a appelé les responsables régionaux à travers le pays, à la « nécessité d’une coordination sérieuse et immédiate avec les différentes commissions mixtes, en vue de briser la chaîne des spéculateurs ».

Afin que cette opération atteigne ses objectifs, au grand bonheur du citoyen, Kamel  Rezig a également  ordonné de « suivre la traçabilité de la production des produits de base, à partir de leur cueillette jusqu’à leur entrée dans les marchés de gros et de détail, avec organisation de sorties sur le terrain en vue de sortir les quantités stockées au niveau de tout le territoire national ».

Plusieurs produits de consommation ont connu ces dernières semaines une hausse des prix vertigineuse mettant les petites bourses dans des situations innommables en raison du pouvoir d’achat dégringolant   .  Cette hausse est d’autant plus insupportable qu’elle  intervient à la veille de la rentrée sociale.

Ferhat Zafane

Articles récents

Articles similaires